La production européenne sera-t-elle tirée par les véhicules électriques ?

Léo

production et lancements 2024

Si de nouvelles mesures fiscales ne viennent pas perturber la situation, il est prévu que la croissance de l’industrie électrique se maintienne en 2024 grâce à la sortie de modèles plus abordables. Cependant, la production européenne devrait connaître un ralentissement cette année, avec une baisse estimée à 2,3%.

L’électrique en plein essor en 2023

L’année 2023 a été marquée par une forte progression des immatriculations de véhicules électriques en France. En effet, ces derniers ont connu une hausse de 47%, atteignant ainsi un total de 298 216 unités. Cela représente près de 100 000 exemplaires de plus qu’en 2022 et une part de marché de 16,8%.

Cette tendance à l’électrification s’est également manifestée dans d’autres types de véhicules. Les hybrides, au sens large, ont totalisé 397 694 unités, tandis que les PHEV (véhicules hybrides rechargeables) ont atteint 162 952 unités. Dans l’ensemble, ces modèles électrifiés représentent désormais 48,4% du marché automobile français.

Le rôle de Tesla dans cette évolution

Dans ce contexte, Tesla a joué un rôle prépondérant. La marque américaine a su profiter de l’engouement pour les véhicules électriques et a connu une croissance significative de ses ventes en France. Malheureusement, les détails de cette performance sont réservés aux abonnés. Pour accéder à l’intégralité de l’article, veuillez vous abonner via le lien ci-dessous.

Lire aussi :   En 2024, BMW Group France prévoit d'électrifier la moitié de ses ventes