La Re-Factory de Flins recrute de nouveaux employés

Léo

recrutements prévus à l

L’usine Renault de Flins (78) prévoit d’embaucher 150 nouveaux salariés au cours des trois prochaines années, ce qui portera son effectif total à 1 938 personnes. La transition vers une économie circulaire progresse rapidement, avec déjà 90 % du personnel dédié au reconditionnement.

Renault Flins : une usine symbole de l’économie circulaire

La Re-Factory Renault de Flins (78) est devenue le symbole des ambitions du groupe dans l’économie circulaire. Sur les 1 938 salariés de l’usine, « plus de 90 % » sont désormais affectés au reconditionnement de véhicules, alors que le site était dédié à l’assemblage de voitures depuis 1952.

Recrutement de 150 personnes en CDI sur trois ans

Lors d’un comité social et économique extraordinaire le 24 octobre 2023, Renault a annoncé un plan de recrutement de 150 personnes en contrat à durée indéterminée sur les trois prochaines années, selon le communiqué.

Ces CDI concernent des opérateurs, des managers de terrain ainsi que des ingénieurs. Ils visent à renforcer les compétences pour préparer l’avenir et l’arrivée de nouvelles activités. Ils témoignent de la dynamique de transformation du site des Yvelines et du développement des activités d’économie circulaire, résume le groupe.

Ces recrutements en CDI seront proposés en priorité aux intérimaires présents sur le site. Ils s’inscrivent dans le cadre de l’accord « Re-Nouveau France 2025 » signé par les organisations syndicales représentatives CFE-CGC, CFDT et FO en décembre 2021, portant sur l’ancrage d’activités industrielles du groupe en France, est-il précisé.

Le nouveau modèle industriel du site de Flins consiste notamment à prolonger la durée de vie des véhicules, produire, stocker et gérer des énergies vertes, et prolonger la durée de vie de certaines pièces et certains matériaux.

Lire aussi :   Renault creuse l'écart : 10 faits marquants du marché auto en octobre 2023

Le syndicat FO du groupe a salué cette annonce comme une bonne nouvelle, soulignant que Renault Flins va de nouveau embaucher et que pas moins de 150 personnes et familles vont pouvoir sortir de la précarité, dans un communiqué séparé.

En 2021, le constructeur avait pour ambition d’employer à Flins 3 000 salariés et de réaliser d’ici à 2030 davantage de chiffre d’affaires qu’en y assemblant des voitures, en générant plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires dans l’économie circulaire. (Avec AFP)