Le marché des deux-roues souffre d’un manque de puissance électrique

Léo

marché des deux-roues

Malgré une augmentation de 2 % des ventes de motos, le marché global des deux-roues, incluant les neufs et les occasions, a connu une baisse de 2 % en 2023. Les modèles électriques ont même enregistré une chute de 16 %.

Le marché des deux-roues en recul de 2% en 2023

Selon les chiffres de AAA Data, contrairement au marché automobile qui a connu une croissance de 16,1% en 2023, le marché des deux-roues a reculé de 2% l’année dernière. Cette baisse concerne à la fois les ventes de véhicules neufs, avec 284 457 unités vendues (-2%), et les ventes d’occasion (-2%, 886 425 unités).

Ce recul des ventes s’explique par un contexte d’inflation et une concentration des dépenses des ménages sur les produits de première nécessité, réduisant ainsi les achats de véhicules « plaisir » ou de convenance, selon un communiqué de l’observatoire commandé par l’assureur Solly Azar.

Les deux-roues électriques enregistrent une chute de 16%

Les chiffres sont encore plus alarmants pour les deux-roues électriques, qui ont connu une baisse de 16% avec seulement 42 624 immatriculations en 2023. Le cabinet AAA Data souligne que le marché des deux-roues accuse un retard en termes d’électrification par rapport au marché automobile, en raison d’une offre limitée de deux-roues électriques et d’un soutien moins marqué des pouvoirs publics par rapport à l’automobile.

Les ventes de deux-roues électriques se concentrent principalement dans les grandes agglomérations, notamment à Paris où la gratuité du stationnement pour ce type de véhicule pourrait expliquer l’engouement, selon les conclusions de l’observatoire.

Les motos, quant à elles, enregistrent une légère progression de 2% avec 864 306 ventes en 2023. Les ventes de motos neuves augmentent encore plus (+6%) grâce à une nette augmentation des achats par les jeunes motards de 18 à 25 ans (+30%), selon AAA Data.

Lire aussi :   Confiant pour 2024, General Motors se montre

Le marché des deux-roues, toutes catégories confondues, est dynamisé par les véhicules de loisir, notamment les grosses cylindrées (+400 cc), et est largement porté par les jeunes, avec une augmentation de 38% chez les 14-17 ans et 6% chez les 18-25 ans, selon AAA Data.

Sur le plan territorial, le recul des achats de deux-roues est plus marqué dans les grandes agglomérations, notamment à Paris (-15%), en Seine-Saint-Denis (-11%) et dans les Hauts-de-Seine (-9%). Cette baisse s’explique en grande partie par l’entrée en vigueur du stationnement payant pour les deux-roues à motorisation thermique, selon le communiqué.

À partir d’avril 2024, le contrôle technique obligatoire des deux-roues motorisés doit entrer en vigueur, ce qui pourrait transformer le marché de manière significative, selon AAA Data.