Le nouveau Renault Master électrique offre une autonomie de 460 km.

Léo

renault master électrique

La nouvelle autonomie du Master E-Tech Electric de Renault a été revue à la hausse, passant de 410 à 460 kilomètres selon le cycle WLTP. Cette amélioration place le fourgon en tête de sa catégorie.

Le nouveau Renault Master électrique : une autonomie record

Dévoilé lors du salon Solutrans à Lyon en novembre 2023, le nouveau Master de Renault sera bientôt disponible à la vente, prévue pour le printemps prochain. En attendant, Renault avance dans les préparatifs, en particulier pour la version 100 % électrique.

Initialement, on espérait une autonomie de 410 km en cycle WLTP pour le Master E-Tech Electric. Finalement, Renault vise désormais une endurance de 460 km, ce qui constituerait une amélioration significative.

Cette performance est rendue possible grâce à la version de 142 ch équipée d’une batterie de 87 kWh, ce qui en fait tout simplement la meilleure du marché. Le leader actuel de la catégorie en France, le Ford E-Transit, avec ses 3 306 ventes en 2023, offre une autonomie homologuée de 305 km.

Une consommation exceptionnelle de 21 kWh/100 km

La concurrence s’organise également chez Stellantis, avec des grands fourgons électriques atteignant désormais 400 km d’autonomie, ainsi que chez Mercedes-Benz Vans avec le nouvel eSprinter offrant 443 km. Sur le papier, le Master E-Tech Electric fait donc mieux grâce à sa consommation de seulement 21 kWh/100 km.

L’autre version du grand fourgon Renault, équipée d’un moteur de 130 ch et d’une batterie de 40 kWh, est annoncée à 200 km d’autonomie, mais son homologation n’est pas encore terminée. Il convient également de rappeler que le Master E-Tech Electric offre une charge utile de 1 625 kg et une capacité de remorquage de 2,5 tonnes.

Lire aussi :   Les livraisons soutiennent les immatriculations : les 10 points marquants du marché automobile en janvier 2024

En ce qui concerne la recharge de la batterie, celle-ci peut se faire rapidement en courant continu avec une borne de 130 kW (252 km d’autonomie en 30 minutes), ou plus lentement en courant alternatif avec une wallbox de 22 kW.