Lexus RZ 450e : gourmand mais confortable

Léo

Lexus RZ 450e essai

Le RZ 450e de la marque Lexus est le premier modèle à utiliser la plateforme 100 % électrique du groupe Toyota. Il offre un niveau de confort élevé et une expérience de conduite agréable, mais la gestion de l’énergie n’est pas satisfaisante selon les attentes.

Toyota entre timidement sur le marché de la voiture électrique avec le Lexus RZ 450e

Toyota, qui a toujours été un fervent partisan de l’électrification de ses véhicules, a longtemps été à la traîne en ce qui concerne la voiture électrique. Cependant, avec l’arrivée discrète du bZ4X, Toyota fait une entrée timide sur ce marché dominé par Tesla, les constructeurs chinois et coréens.

Le Lexus RZ 450e : le deuxième modèle électrique de Lexus

Le RZ 450e est la version électrique du Lexus RZ. Contrairement à Toyota, qui n’a qu’un seul modèle électrique dans sa gamme VP, le RZ 450e est le deuxième produit électrique de Lexus, après l’UX 300e. Cependant, les ventes de ce dernier restent anecdotiques.

Le RZ mesure 4,80 m de long, soit 9 cm de moins que le RX, l’ancien best-seller de Lexus. Il partage en partie la même chaîne de traction que son cousin Toyota, avec une batterie de 71,4 kWh et deux moteurs électriques placés sur chaque essieu, ce qui en fait un modèle à transmission intégrale.

Cette transmission « intelligente », appelée Direct4, répartit le couple et la puissance sur les essieux en fonction des conditions de roulage, assurant ainsi une excellente motricité. Le RZ 450e est également plus puissant que le bZ4X, avec une puissance de 313 ch (230 kW) et un couple de 435 Nm, soit 100 ch de plus que le Toyota.

Lire aussi :   Étendard électrique Volkswagen ID.7 : reformulation du titre

Une consommation excessive

Cependant, la consommation du RZ 450e est son principal point faible. Alors que le constructeur annonce une consommation moyenne de 18,3 kWh/100 km, nous n’avons pas réussi à descendre en dessous de 25 kWh/100 km lors d’un parcours mixte. De plus, l’autonomie affichée sur le tableau de bord était inférieure à 300 km, alors que le véhicule est homologué pour 435 km d’autonomie. L’utilisation de la ventilation réduit encore davantage l’autonomie.

Malgré cela, le RZ 450e reste un véhicule confortable, conçu pour les longues distances et offrant une sensation plaisante de sportivité. Malgré son poids de 2 075 kg, il se comporte de manière rassurante et sa direction est précise. L’insonorisation est également bien maîtrisée et l’habitacle est soigneusement conçu.

En termes d’habitabilité, le RZ 450e est généreux, offrant beaucoup d’espace aux passagers arrière pour étirer leurs jambes. Cependant, son prix élevé, à partir de 75 600 euros, limite les possibilités pour la marque japonaise. Par conséquent, Toyota affiche des ambitions modestes pour ce modèle, sans préciser les volumes de vente visés.