L’usine européenne de BYD aurait été choisie en Hongrie

Léo

l'usine européenne de byd aurait été choisie en hongrie

Le constructeur chinois, qui attire l’intérêt de plusieurs pays, dont la France, a choisi d’établir sa première usine européenne de voitures particulières en Hongrie. C’est dans ce pays que BYD fabrique déjà des bus électriques.

BYD choisit la Hongrie pour sa première usine européenne de véhicules particuliers

Le constructeur chinois BYD aurait pris la décision d’établir sa première usine européenne de véhicules particuliers en Hongrie, selon le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung (FAS) repris par l’agence Reuters. Bien que BYD affirme toujours être à la recherche du bon emplacement et prévoir une annonce en fin d’année, la décision aurait déjà été validée en interne.

Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, aurait joué un rôle clé dans cette décision, ayant récemment rencontré le PDG de BYD, Wang Chuanfu, lors d’une visite en Chine.

La Hongrie, un choix stratégique pour BYD

La Hongrie semble être un choix stratégique pour BYD, qui y exploite déjà une usine de bus électriques à Komaróm. D’autres pays étaient également en lice pour attirer le constructeur chinois, mais la Hongrie a su se démarquer en offrant un environnement propice avec la présence d’autres constructeurs automobiles tels que Mercedes-Benz, Volkswagen, Suzuki et Stellantis, qui disposent déjà d’usines dans le pays. Cette proximité avec des acteurs de l’industrie automobile facilitera l’accès à un réseau de fournisseurs pour BYD.

En revanche, la France n’a pas réussi à convaincre BYD, malgré l’investissement de 10 millions d’euros du constructeur chinois dans une usine de bus électriques à Beauvais. Cette usine a d’ailleurs fermé ses portes en 2021, sans avoir réussi à percer sur le marché continental. Cette expérience a probablement joué en défaveur de la France dans le choix de BYD.

Lire aussi :   BYD atteint le chiffre de six millions de véhicules vendus

En conclusion, si BYD confirme son choix de la Hongrie, cela marquera une étape importante dans l’expansion de la marque en Europe, en profitant d’un environnement favorable et d’une proximité avec d’autres acteurs de l’industrie automobile.