Nissan revoit à la hausse ses objectifs

Léo

Nissan résultats en hausse au deuxième trimestre 2023

Suite à un deuxième trimestre encourageant de juillet à septembre 2023, Nissan a révisé à la hausse ses objectifs financiers pour l’ensemble de l’exercice. L’entreprise vise notamment un bénéfice net de 2,4 milliards d’euros, soit une augmentation de plus de 75%.

Nissan relève ses objectifs pour l’exercice 2023-2024 grâce à des ventes en hausse

Le constructeur automobile japonais Nissan a annoncé une augmentation de ses objectifs pour l’exercice 2023-2024, soutenu par une augmentation des ventes, à l’exception de la Chine, et par la chute du yen.

Nissan vise désormais un bénéfice net de 390 milliards de yens (2,4 milliards d’euros), soit une augmentation de 75,8 % par rapport à l’année précédente. La prévision précédente était de 340 milliards de yens.

Le bénéfice opérationnel prévu a également été revu à la hausse, passant de 550 à 620 milliards de yens, ce qui représente une augmentation de 64,4 % par rapport à l’année précédente.

Le chiffre d’affaires annuel prévu a été ajusté à 13 000 milliards de yens (plus de 80 milliards d’euros), soit une augmentation de 22,7 % par rapport à la prévision précédente de 12 600 milliards de yens.

Des perspectives optimistes soutenues par de meilleures ventes et des effets de change positifs

Nissan justifie ces perspectives plus optimistes par une anticipation de « nouvelles améliorations de ses ventes » en dehors de la Chine, ainsi que par les effets de change positifs dont l’entreprise a déjà bénéficié au cours du premier semestre.

Au deuxième trimestre de l’exercice (juillet-septembre 2023), Nissan a enregistré un bénéfice net de 190,7 milliards de yens, soit plus de dix fois le bénéfice de la même période de l’année précédente, où l’entreprise avait été affectée par son retrait du marché russe.

Lire aussi :   Levé de fonds de deux milliards d'euros par Nio

Le bénéfice opérationnel trimestriel a plus que doublé pour atteindre 208,1 milliards de yens, et le chiffre d’affaires trimestriel s’est élevé à 3 145,7 milliards de yens (19,5 milliards d’euros), soit une augmentation de 24,6 % par rapport à l’année précédente. (avec AFP)