Octobre 2023 : Le marché européen maintient une orientation positive

Léo

Marché VP européen octobre 2023

En octobre 2023, le marché des voitures particulières en Europe a enregistré 855 484 immatriculations, soit une augmentation de 14,6 %. Depuis le début de l’année, la croissance est de 16,7 %, avec un total de 8 795 016 voitures mises sur la route. Pendant ce temps, Stellantis continue de perdre des parts de marché tandis que Renault en gagne.

Le marché automobile européen enregistre une croissance continue en octobre

Après avoir connu une croissance de 9,2 % en septembre 2023, le marché automobile européen fait encore mieux en octobre. En effet, avec 855 484 immatriculations durant le mois, il affiche une progression de 14,6 %. Depuis le début de l’exercice, le nombre de nouvelles cartes grises grimpe de 16,7 %, atteignant 8 795 016 exemplaires.

Les véhicules électriques continuent leur progression, avec une hausse de 36,3 % sur le mois d’octobre, représentant 121 808 unités et 14,2 % des ventes.

La croissance des véhicules électriques est moins importante que les mois précédents, où ils avaient atteint 21 % des ventes en août. Les voitures à essence restent en tête avec 33,4 % des ventes, suivies des hybrides avec 29 %. Depuis janvier, les véhicules électriques représentent 14 % du marché.

Depuis le début de l’exercice 2023, les véhicules électriques totalisent 1 233 912 immatriculations, soit une augmentation de 53,1 % par rapport à l’année précédente et 14 % des ventes.

Stellantis perd du terrain tandis que Volkswagen se maintient en tête

Après dix mois d’activité, l’Allemagne (+13,5 %), la France (+16,5 %), l’Italie (+20,4 %) et l’Espagne (+18,5 %) tirent logiquement le marché automobile continental.

Lire aussi :   Investissement de Mitsubishi dans Ampere : une nouvelle collaboration prometteuse

Le groupe allemand Volkswagen conserve sa première place avec une part de marché de 26,1 %, enregistrant une augmentation de 20,5 % de ses immatriculations par rapport aux dix premiers mois de 2022. Cette performance est notamment due aux marques Skoda (+24,8 %) et Audi (+25,2 %) dont les ventes ont augmenté d’un quart.

En revanche, Stellantis a perdu près de deux points de part de marché, passant à 18,4 % (contre 20,3 % en 2022), avec une croissance de ses immatriculations (+6 %) inférieure à la tendance générale.

Le groupe Renault poursuit son rebond avec une part de marché en hausse de 0,4 point, atteignant 10,9 %. Cette performance est due à la progression de Renault (+20 %), Dacia (+22,7 %) et Alpine (+18,1 %).