Octobre 2023 : redémarrage du marché allemand

Léo

marché allemand octobre 2023

En octobre 2023, les immatriculations ont augmenté de 4,9 % pour atteindre 218 959 unités, mais cela est considéré comme l’un des mois les plus mauvais des vingt dernières années selon des observateurs allemands. Depuis le début de l’année, les immatriculations ont connu une croissance de 13,5 %, dépassant les 2,35 millions d’unités.

Le marché automobile allemand renoue avec la croissance en octobre

Après avoir enregistré une légère baisse en septembre 2023 (-0,1%), le marché automobile allemand retrouve le chemin de la croissance en octobre. En effet, selon les chiffres de l’Agence fédérale pour l’automobile (KBA), les immatriculations progressent de 4,9% pour atteindre 218 959 unités.

Dans ce contexte, les véhicules électriques, qui avaient connu une chute en septembre suite à la fin de certaines aides gouvernementales, se redressent avec une augmentation de 4% et une part de marché de 17%.

Cependant, Constantin Gall, associé chez EY, prévoit que les nouvelles immatriculations de véhicules électriques connaîtront probablement une nouvelle augmentation d’ici la fin de l’année. Cependant, un nouveau ralentissement est prévu à partir de janvier 2024, lorsque le bonus environnemental de l’État diminuera à nouveau.

Malgré ces chiffres positifs, Reinhard Zirpel, président de l’Association des constructeurs automobiles internationaux (VDIK), n’est pas optimiste. Il affirme que le marché a connu « le troisième pire mois d’octobre des 20 dernières années ». En effet, les immatriculations totales en octobre restent inférieures de 23% à leur niveau d’octobre 2019, avant la crise sanitaire.

Selon Constantin Gall, l’année prochaine sera globalement difficile pour l’industrie automobile, avec des marges soumises à une pression considérable en raison des rabais exigés par les clients, qui jouent un rôle de plus en plus important dans le segment électrique.

Lire aussi :   Rachat par Stellantis de ses actions au groupe chinois Dongfeng Motors

Skoda occupe la cinquième place sur le marché depuis janvier

Après dix mois d’activité, le marché automobile allemand affiche une progression de 13,5% avec 2 357 025 immatriculations. Volkswagen reste le leader incontesté avec 426 644 unités (11,2%), suivi de Mercedes-Benz (232 960 ; +24,1%) et Audi (205 396 ; +21,4%).

BMW se trouve à la quatrième place avec 187 296 unités (+11,3%), tandis que Skoda occupe la cinquième position avec 138 373 unités (+15%). Les marques françaises ont des résultats mitigés, avec DS Automobiles qui semble avoir touché le fond avec seulement 1 957 unités depuis janvier (-20,4%). Citroën reste dans le positif (+7%) avec 33 983 unités, mais perd des parts de marché.

Peugeot enregistre une croissance alignée sur le marché avec 13,5% après dix mois d’activité, soit 39 713 unités. En revanche, Renault voit son volume reculer de -6,7% avec 53 718 unités. Finalement, Dacia se positionne comme le meilleur représentant français avec 57 209 immatriculations (+26,4%).

Source: JournalAuto.com