Partenariat entre Uber et Kia dans le véhicule électrique

Léo

uber kia

Lors du CES de Las Vegas, Uber a annoncé un partenariat avec Kia pour la nouvelle génération de véhicules électriques modulaires du constructeur, récemment dévoilée.

Uber et Kia s’associent pour développer des véhicules électriques

Uber et Kia ont annoncé la signature d’un accord lors du salon de l’électronique grand public (CES) de Las Vegas. Les deux groupes se sont engagés à collaborer dans le développement et le déploiement des véhicules PBV (platform beyond vehicle) prévus par Kia.

Des PBV « optimisés » pour les chauffeurs d’Uber

Kia a présenté au CES sa nouvelle gamme électrique baptisée PBV, comprenant plusieurs modèles allant d’une fourgonnette (PV7) à un petit véhicule (PV1), en passant par un type de monospace modulaire (PV5). Dans le cadre de ce partenariat, Kia produira des PBV « optimisés », des prototypes taillés sur mesure pour les chauffeurs d’Uber.

Ce partenariat a pour but de renforcer l’offre de véhicules électriques sur la plateforme Uber et de soutenir l’objectif de l’entreprise d’atteindre zéro émission d’ici 2040. Les deux partenaires s’engagent également à modérer le coût des véhicules, y compris les frais liés à la batterie, pour les chauffeurs.

Le PV5 de Kia offre une grande flexibilité d’utilisation, pouvant se transformer d’une voiture de transport de personnes en véhicule de livraison ou en pick-up grâce à des modules interchangeables. Il peut également être converti en véhicule autonome de type robotaxi.

L’objectif de Kia est de produire 150 000 véhicules PBV d’ici 2025 et d’augmenter progressivement la cadence pour atteindre 300 000 par an d’ici 2030. Cette collaboration avec Uber permettra ainsi de répondre aux besoins croissants de véhicules électriques sur la plateforme.

Lire aussi :   La Chine continue de progresser dans le domaine des voitures électriques