Toyota prévoit un bénéfice net annuel de plus de 28 milliards d’euros.

Léo

Toyota exercice 2023-2024

Toyota affiche une augmentation de plus de 86 % de son bénéfice net au troisième trimestre, atteignant 8,5 milliards d’euros. Cette performance encourageante permet à l’entreprise d’être optimiste quant à l’ensemble de son exercice décalé. Elle prévoit une augmentation de 83 % de son résultat net annuel, dépassant ainsi les 28 milliards d’euros.

Toyota, leader mondial avec 12,1 millions de véhicules mis à la route en 2023

En 2023, Toyota a confirmé sa position de premier constructeur mondial en volume, avec un impressionnant total de 12,1 millions de véhicules mis à la route. Cette performance exceptionnelle s’accompagne également de résultats financiers solides.

Des résultats financiers en hausse pour Toyota

Les comptes du troisième trimestre de l’exercice décalé de Toyota, qui s’étend d’octobre à décembre 2023, révèlent une augmentation significative de ses bénéfices. En effet, le bénéfice net s’élève à 1 357,8 milliards de yens (8,5 milliards d’euros), soit une progression de 86,6 % par rapport à l’année précédente. De plus, le bénéfice opérationnel trimestriel a bondi de 75,7 %, tandis que le chiffre d’affaires a augmenté de 23,4 % pour atteindre 12 041,1 milliards de yens (75,5 milliards d’euros).

En prenant en compte un taux de change dollar/yen légèrement supérieur aux prévisions précédentes (un dollar pour 143 yens contre 141 yens), Toyota prévoit désormais un bénéfice net annuel de 4 500 milliards de yens (28,18 milliards d’euros), ce qui représenterait une augmentation impressionnante de 83,6 %.

Toyota a également revu à la hausse ses prévisions de bénéfice opérationnel annuel, passant de 4 500 à 4 900 milliards de yens (+79,8 % par rapport à l’année précédente), ainsi que son objectif de chiffre d’affaires, prévu à 43 500 milliards de yens (272,6 milliards d’euros) contre 43 000 milliards de yens précédemment. Cette augmentation représenterait une hausse de 17 % du chiffre d’affaires.

Lire aussi :   Réduction de 40 % des coûts des véhicules électriques grâce à la stratégie Ampere

Cependant, le groupe a révisé à la baisse son objectif annuel de ventes en volume de 150 000 unités, le fixant désormais à 11,23 millions de véhicules. Cette révision est due aux problèmes rencontrés par deux de ses filiales, Daihatsu et Toyota Industries, qui ont suspendu leur production fin décembre en raison d’irrégularités lors de tests de certification.