Performance européenne de Stellantis en 2023 : une satisfaction affichée

Léo

ventes stellantis europe 2023

En 2023, le groupe dirigé par Carlos Tavares a enregistré une augmentation de 5,9 % de ses ventes de voitures particulières et d’utilitaires légers en Europe. Stellantis a ainsi atteint une part de marché de 18,4 %.

Stellantis enregistre une croissance de 5,9% de ses ventes en Europe en 2023

Dans un communiqué publié le 12 janvier 2024, Stellantis, le géant de l’industrie automobile dirigé par Carlos Tavares, annonce une augmentation de 5,9% de ses ventes de voitures particulières (VP) et d’utilitaires légers (VUL) en Europe l’année dernière. Bien que le volume exact des ventes ne soit pas précisé, cette performance permet à Stellantis d’atteindre une part de marché de 18,4% sur le continent, avec une part de pénétration de 30% sur les VUL, ce qui lui confère la première place dans cette catégorie.

Stellantis se positionne ainsi à la deuxième place du classement des ventes cumulées de VP et de VUL en Europe, derrière le groupe Volkswagen. L’Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA) publiera prochainement des chiffres plus détaillés sur la compétition entre les deux groupes.

Uwe Hochgeschurtz, directeur des opérations de Stellantis pour l’Europe élargie, réagit aux résultats en déclarant : « En prenant du recul sur cette année exceptionnelle, notre performance commerciale réaffirme notre position de challenger incontesté pour la première place ».

Une part de marché de 14,2% dans le segment des véhicules électriques

Stellantis met également en avant ses résultats remarquables sur les principaux marchés européens. Les ventes de VP et de VUL ont augmenté de 2,2% en France, de 5% en Allemagne, de 10,6% en Italie, de 3,5% en Espagne et de 16,8% au Royaume-Uni par rapport à l’année précédente.

Lire aussi :   Livraison de la première voiture du leasing social

Dans le segment des véhicules électriques, Stellantis enregistre une hausse de 14% de ses ventes, lui conférant une part de marché de 14,2%. Cette part devrait augmenter en 2024, car le constructeur prévoit de doubler rapidement son offre de modèles 100% électriques.