Un rêve d’ingénieur : Mazda MX-30 R-EV

Léo

un rêve d'ingénieur : mazda mx 30 r ev

Mazda réintroduit la technologie du moteur rotatif pour augmenter l’autonomie de son MX-30 en l’utilisant comme générateur. C’est un mariage innovant qui suscite des interrogations sur ses avantages et ses inconvénients.

Mazda innove avec son MX-30 e-Skyactiv R-EV : un hybride rechargeable doté d’un moteur rotatif

Mazda continue de se démarquer en proposant des solutions innovantes dans le domaine de l’automobile. Alors que la plupart des constructeurs abandonnent le diesel, Mazda a décidé d’équiper son CX-60 d’un moteur 6 cylindres fonctionnant au gazole.

Avec le MX-30 e-Skyactiv R-EV, Mazda persiste dans son approche décalée en proposant un mariage inédit : un hybride rechargeable doté d’un moteur rotatif. Cette technologie, qui a permis à Mazda de remporter les 24 Heures du Mans en 1991, revient en force avec ce modèle. Il convient de noter que le moteur rotatif, également connu sous le nom de moteur Wankel, n’a pas été utilisé pour propulser les roues du SUV, mais plutôt comme un générateur pour le moteur électrique.

Caractéristiques techniques et ambitions de Mazda

Le MX-30 e-Skyactiv R-EV est équipé d’un moteur électrique de 125 kW (170 ch) et d’un couple de 260 Nm, alimenté par une batterie de 17,8 kWh offrant une autonomie 100 % électrique de 85 km. En complément, un bloc rotatif de 830 cm3 et 75 ch (117 Nm à 4 000 tr/min) fournit de l’énergie au moteur électrique lorsque cela est nécessaire. Selon les normes WLTP, la consommation moyenne est de 1 l/100 km avec des émissions de CO2 de 21 g/km, bien que ces chiffres soient purement théoriques.

Lire aussi :   Leasing social à 40 euros/mois : Renault lance sa Twingo E-Tech

Mazda France a de grandes ambitions pour ce modèle, avec l’objectif de vendre 1 300 unités en 2024, ce qui représenterait 13 % de ses ventes. Le constructeur vise principalement une clientèle professionnelle, qui devrait représenter 50 % des immatriculations. Le MX-30 e-Skyactiv R-EV est positionné comme un outil de conquête, avec un prix de départ de 38 250 euros.

Il est important de noter que les performances du véhicule peuvent varier en fonction de l’utilisation. Sur des routes limitées à 80 km/h, le MX-30 offre une grande sobriété et une autonomie électrique de 85 km. Cependant, sur autoroute, la consommation peut augmenter considérablement, atteignant voire dépassant les 10 l/100 km.

En conclusion, le MX-30 e-Skyactiv R-EV de Mazda représente une avancée significative dans le domaine des véhicules hybrides rechargeables, grâce à l’utilisation d’un moteur rotatif. Mazda espère ainsi conquérir de nouveaux clients et renforcer sa position sur le marché automobile.