Une génération sacrifiée pour le Volkswagen Amarok ?

Léo

VW Amarok

Volkswagen présente un nouveau Amarok, développé en collaboration avec Ford, qui offre de nombreux avantages. Cependant, les perspectives de taxation future des modèles double cabine, la seule carrosserie disponible chez Volkswagen, pourraient compromettre ses chances de succès.

L’Amarok : le pick-up Volkswagen à succès

L’Amarok, le pick-up de Volkswagen, a connu un grand succès depuis son lancement en 2010. Avec plus de 830 000 exemplaires vendus en Europe et en Amérique du Sud, il a été très apprécié par les consommateurs. En France, Volkswagen Véhicules Utilitaires a vendu 8 000 unités de l’Amarok. Cependant, malgré ce succès, Volkswagen a décidé de collaborer avec Ford pour développer une nouvelle version de l’Amarok.

Caractéristiques et spécifications de l’Amarok

L’Amarok est un pick-up de 1 tonne qui se distingue par ses dimensions généreuses. Il mesure 5,35 mètres de long, 1,91 mètre de large et 1,88 mètre de haut. Il peut transporter une europalette dans sa benne et offre une charge utile de 951 kg. De plus, il est capable de tracter jusqu’à 3,5 tonnes. Bien que l’Amarok partage de nombreuses similitudes avec le Ranger de Ford, il présente également des différences notables, notamment au niveau de la face avant, du capot et des feux arrière. À l’intérieur, il dispose d’une planche de bord avec deux écrans, l’un pour l’instrumentation et l’autre au centre.

En termes de motorisation, l’Amarok propose un choix entre un moteur diesel 4 cylindres de 205 ch et un moteur V6 TDI de 240 ch. Les deux moteurs sont associés à une boîte automatique à dix rapports. De plus, le modèle est équipé de 25 systèmes d’aide à la conduite et de 6 modes de conduite pour optimiser ses performances en tout-terrain.

Lire aussi :   Motorcraft : Ford électrifie son réseau

Un marché du pick-up en évolution

Malgré ses nombreux atouts, l’Amarok pourrait rencontrer des difficultés sur le marché en raison d’un changement probable de fiscalité. En effet, si le projet de loi de finances 2024 est confirmé, les pick-up à double cabine, comme l’Amarok, seront soumis à un malus de 60 000 euros. Cela pourrait entraîner une baisse significative des ventes. Avant cette annonce, Volkswagen Véhicules Utilitaires prévoyait de vendre environ 1 000 unités de l’Amarok par an, mais cette prévision est désormais incertaine. Cependant, le marché du pick-up reste prometteur, avec une prévision de 9 500 immatriculations en 2023 et une augmentation attendue dans les années à venir.

En attendant une décision définitive sur la fiscalité des pick-up, Volkswagen Véhicules Utilitaires propose l’Amarok dans trois finitions différentes, avec des prix allant de 53 700 à 66 850 euros. Le constructeur mise sur un équipement complet, sans option supplémentaire, à l’exception d’une peinture métallisée.