Aide du groupe Mary aux demandeurs d’emploi pour se véhiculer

Léo

associatif emploi caen groupe Mary Revivre don

Avoir une voiture est un avantage non négligeable lors de la recherche d’emploi. Pour contribuer à la lutte contre la précarité, le groupe Mary met à disposition de son partenaire, l’association Revivre, des véhicules neufs qu’elle loue ensuite pour trois euros par jour.

Le groupe Mary soutient l’association Revivre avec son programme de mobilité

Depuis 2017, le groupe Mary s’engage aux côtés de l’association caennaise Revivre et de son programme de mobilité, Mobil’Actifs, en ayant conscience que la voiture est un outil indispensable au quotidien malgré son inaccessibilité pour certains.

Pour soutenir ce programme, la concession Citroën Caen Mary Automobiles met gratuitement à disposition quatre véhicules neufs, que l’association loue ensuite pour trois euros par jour à des personnes précaires en recherche d’emploi. Cette initiative solidaire vise spécifiquement le département du Calvados et s’adresse aux personnes en reprise d’emploi, aux intérimaires et aux bénéficiaires du RSA, comme l’explique Isabelle Petit, coordinatrice du projet Mobil’Actifs.

Victor Mary, directeur marketing du groupe Mary, souligne l’importance de cet engagement local : « Nous recevons énormément de demandes et ne pouvons pas toutes y répondre favorablement. Avec Revivre, nous partageons les mêmes valeurs. Encourager l’emploi fait partie de notre ADN, et en plus, nous nous associons durablement à une action qui a un impact local. Aider les personnes proches de chez nous revêt également une grande importance pour nous. »

Des résultats probants

Ce dispositif rencontre un franc succès auprès du public. Les 39 véhicules de Revivre, financés par le département et provenant de dons d’entreprises telles qu’Enedis ou de groupes de distribution comme le groupe Mary, ont permis à environ 130 personnes, sur les 160 bénéficiaires du projet en 2022, de retrouver un emploi.

Lire aussi :   Développement de RCM en République tchèque

Dans le futur, l’association espère étendre son action en augmentant le nombre de véhicules, ce qui permettrait d’offrir ces locations d’un mois renouvelable une fois à 200 personnes en 2024, selon Isabelle Petit, dans une interview accordée au Journal de l’Automobile.

Les initiatives telles que Mobil’Actifs, soutenues par les acteurs économiques locaux, en l’occurrence le groupe Mary, jouent un rôle primordial dans l’accès à l’emploi qui, à son tour, est une clé pour sortir de la précarité.