Changement du contrat des agences de Transakauto

Léo

Transakauto passe en mode franchise

À partir de janvier 2024, Transakauto proposera des contrats de franchise au lieu de contrats de licence de marque. Cette évolution marque un changement majeur dans le développement de l’enseigne de vente de voitures d’occasion et de son réseau de plus de cent points de distribution.

Transakauto : Un nouveau contrat pour un réseau en expansion

Transakauto, enseigne spécialisée dans la vente de voitures d’occasion entre particuliers, prévoit de résilier l’intégralité de son réseau pour proposer à ses partenaires un nouveau type de contrat. À partir de janvier 2024, ces derniers ne seront plus des licenciés de marque mais des franchisés. Cette décision radicale marque un tournant à 90 degrés pour le fondateur du réseau, Michael Ledoux. Selon lui, ce changement permettra à Transakauto de renforcer ses engagements envers ses partenaires et de consolider sa marque.

Expansion en Belgique et perspectives internationales

Ce changement intervient alors que Transakauto vise à devenir le réseau le plus dense du territoire national. Avec déjà 100 contrats signés et une prévision de 145 agences d’ici le printemps prochain, l’enseigne est en pleine croissance. Son développement s’accélère grâce à une communication transparente sur les résultats et la qualité des relations dans le réseau. De plus, Transakauto s’apprête à se développer à l’international, avec l’ouverture de boutiques en Belgique et un projet en cours pour s’exporter sur un autre continent dès l’année prochaine.

Qualité avant quantité

Contrairement à certains concurrents, Transakauto ne compte pas de concessionnaires dans son réseau. Cependant, des anciens collaborateurs de concessions ouvrent des agences Transakauto, ce qui permet au réseau de monter en compétence, notamment sur les motorisations hybrides. Michael Ledoux souligne que le commerce de Transakauto peut devenir une source d’approvisionnement pour les groupes de distribution, ce qui suscite l’intérêt des acteurs du secteur.

Lire aussi :   Cosmobilis renforce sa location avec Hitech : une collaboration gagnante

Sur le plan des chiffres, Transakauto enregistre une croissance régulière, avec 17 300 transactions supervisées par les agences à fin octobre. Le réseau devrait franchir la barre des 20 000 unités vendues cette année. Cette croissance est cependant modérée par rapport à l’année précédente, car Transakauto privilégie la qualité à la quantité de voitures. Cette stratégie se reflète dans les prix moyens des véhicules, qui ont augmenté pour atteindre entre 27 000 et 30 000 euros. De plus, les produits périphériques, tels que les contrats d’extension de garantie, représentent désormais 80% des ventes.