Cofidis Group acquiert la plateforme en ligne Carizy de Renault

Léo

voitures d

La société Carizy, spécialisée dans la vente de voitures d’occasion entre particuliers et appartenant à Renault, a été rachetée par le groupe Cofidis. Yann Abrassart continuera d’occuper le poste de directeur général de cette plateforme en ligne.

Carizy, spécialiste des transactions de voitures d’occasion, racheté par Cofidis Group

Le 1er février 2024, Carizy, une plateforme spécialisée dans les transactions de voitures d’occasion entre particuliers, a été rachetée par Cofidis Group, un acteur bancaire. Cette acquisition a été annoncée par voie de communiqué.

Fondée en 2015, Carizy évoluait dans le secteur des infomédiaires. En 2018, elle avait été acquise par Renault. Par la suite, lors de la prise de participation du constructeur français dans Mobility Trader, la maison mère de Heycar, Carizy faisait partie des négociations. Certains observateurs avaient donc anticipé cette cession.

Une opportunité pour Cofidis Group de développer ses investissements dans le commerce automobile

Cofidis Group a saisi cette opportunité pour poursuivre ses investissements dans le secteur automobile. Selon Nicolas Wallaert, directeur général de Cofidis France et membre du directoire Cofidis Group, cette acquisition permettra à Cofidis de développer de nouvelles solutions en matière de mobilité, en bénéficiant immédiatement d’une structure de qualité, d’une plateforme technique performante et de connexions solides avec l’écosystème.

Le groupe bancaire parie sur la croissance continue du secteur automobile, notamment dans le contexte du mouvement vers la décarbonation. Toutefois, les orientations stratégiques de cette acquisition n’ont pas été divulguées. Les deux entreprises ont simplement souligné leur volonté de proposer un mode de consommation durable.

À l’issue de cette opération, Yann Abrassart demeure le directeur général de Carizy et supervisera les développements à venir. Selon lui, cette collaboration avec Cofidis permettra à Carizy de continuer à innover et à offrir des solutions numériques toujours plus performantes dans le secteur automobile, d’abord aux clients français, puis européens.

Lire aussi :   L'Atelier 5000 : Derrière les murs, le reconditionnement