Le marché des occasions redonne des couleurs à Aramis Group

Léo

résultats aramis

Aramis Group, une enseigne européenne spécialisée dans la vente de voitures d’occasion, a récemment dévoilé les résultats de son premier trimestre fiscal se terminant en décembre 2023. La société a enregistré une croissance significative en termes de volume et de valeur dans la plupart des pays, notamment en France.

Le marché des voitures d’occasion en plein essor

Aramis Group, acteur majeur du marché des voitures d’occasion, profite de la reprise du marché. Selon son bilan commercial du premier trimestre fiscal, qui s’est terminé en décembre 2023, l’entreprise a enregistré une croissance significative de son activité en volume et en valeur dans la plupart des régions.

Les ventes à particuliers ont connu une augmentation de 31,9% par rapport à 2022. Au total, le groupe a livré 26 442 voitures, dont 20 817 voitures d’occasion reconditionnées (+18%) et 5 625 voitures neuves (+134,2%).

Les cofondateurs d’Aramis Group, Nicolas Chartier et Guillaume Paoli, soulignent : « Outre la poursuite du rebond du segment des véhicules pré-immatriculés, la maîtrise de nos avantages concurrentiels sur le segment des véhicules reconditionnés génère des gains de parts de marché. Nous avons notamment capitalisé sur notre important réseau d’approvisionnement multicanal et notre proximité du terrain pour saisir des opportunités auprès des professionnels, et satisfaire des clients toujours plus nombreux via notre offre de véhicules de qualité et au juste prix ».

En conséquence, le chiffre d’affaires a connu une forte croissance, atteignant un montant global de 527 millions d’euros, en hausse de 20%. Aramis Group a généré 460,5 millions d’euros grâce à la vente de voitures à particuliers (+27,1% sur un an), dont 360,5 millions d’euros grâce aux voitures d’occasion reconditionnées (+14,7%) et 100 millions d’euros avec les voitures neuves (+107,4%).

Lire aussi :   Flitter voit l'assurance connectée de Autohero prendre de l'ampleur

Une performance variable selon les géographies

Selon Aramis Group, toutes les régions affichent une tendance positive, à l’exception de l’Espagne. La filiale espagnole Clicars, détenue par Stellantis, est en pleine transition pour mieux couvrir le territoire et proposer des voitures d’occasion plus abordables. Cependant, son chiffre d’affaires a diminué de 19,7%, s’élevant à 74,5 millions d’euros. En revanche, en France, Aramisauto a enregistré une augmentation de 24% de son chiffre d’affaires, atteignant 231,1 millions d’euros. La branche britannique, CarSupermarket, a également connu une croissance significative avec un chiffre d’affaires de 101,7 millions d’euros, en hausse de 36,9%.

La filiale belge, Cardoen, a enregistré une progression de 19,4%, passant de 53 millions d’euros en décembre 2022 à 63,3 millions d’euros en décembre 2023. Les deux nouvelles filiales du groupe français, Brumbrum en Italie et Onlinecars en Autriche, ont également réalisé de bonnes performances avec un chiffre d’affaires respectif de 49,8 millions d’euros (+55,7%) et 6,6 millions d’euros (+644,7%).

Au vu de ces résultats, Aramis Group maintient ses objectifs. L’entreprise vise à réaliser plus de 100 000 transactions de voitures d’occasion à particuliers en 2024 et à doubler son Ebitda par rapport à l’exercice précédent.