Les aides à l’achat de véhicules électriques sont contre-productives selon Marc Bruschet des Mobilians.

Léo

Marc Bruschet

Selon le président de Mobilians, regroupant les distributeurs automobiles, les subventions pour l’achat de voitures électriques empêchent une diminution des prix, pourtant essentielle pour stimuler la demande. Cette demande en déclin se manifeste par des niveaux de commandes exceptionnellement bas en 2023.

Bilan mitigé pour le marché automobile français en 2023

Selon Marc Bruschet, expert de l’industrie automobile depuis 20 ans, le marché automobile français a connu une quatrième année consécutive de crise en 2023. Les chiffres d’immatriculations sont une fois de plus inférieurs à 1,8 million d’unités. Cependant, il souligne que ce niveau reste artificiellement élevé en raison de certaines anticipations liées aux mesures gouvernementales annoncées concernant la fiscalité automobile et le score environnemental. En effet, depuis le 15 décembre 2023, un nouveau système de bonus automobile basé sur le score environnemental a été mis en place.

Des facteurs externes influencent les immatriculations

Selon Marc Bruschet, les anticipations d’immatriculations ont été principalement motivées par les annonces gouvernementales sur le durcissement de la fiscalité automobile et la mise en place du score environnemental. Ces mesures ont incité certains consommateurs à acheter des véhicules avant l’entrée en vigueur de ces nouvelles réglementations. Cela explique en partie l’élévation artificielle du nombre d’immatriculations en 2023.

Cependant, il convient de noter que malgré ces anticipations, le marché automobile français reste en crise avec des chiffres d’immatriculations en dessous du seuil habituel. Cette situation soulève des interrogations quant aux perspectives d’avenir de l’industrie automobile en France.

Lire aussi :   RTA des Établissements Touquet remporte le prix de l'innovation VO au GPDA 2023