Vente de voitures par Amazon aux États-Unis

Léo

Hyundai Amazon

Amazon, leader du commerce en ligne, prévoit de proposer des voitures à la vente sur sa plateforme. Ce projet sera lancé en 2024 en collaboration avec Hyundai, avec qui Amazon a établi un partenariat.

Amazon se lance dans la vente d’automobiles neuves aux États-Unis

Le géant du commerce en ligne Amazon a annoncé jeudi 16 novembre 2023 son intention de commencer à vendre des voitures neuves sur sa plateforme aux États-Unis l’année prochaine. Cette annonce a été faite en collaboration avec Hyundai, le constructeur automobile sud-coréen, lors du Salon de l’automobile de Los Angeles. Hyundai sera la première marque à être vendue sur le site.

Amazon a précisé que les clients pourront choisir en ligne le modèle et les fonctionnalités de leur choix. Ils auront ensuite la possibilité de récupérer leur voiture chez leur concessionnaire local ou de la faire livrer à leur domicile. Des options de financement seront également disponibles sur Amazon. Andy Jassy, directeur général d’Amazon, a déclaré dans un communiqué que Hyundai est une entreprise innovante qui partage la passion d’Amazon pour améliorer la vie de ses clients au quotidien.

Alexa sera intégré aux voitures Hyundai

Jusqu’à présent, les acheteurs de voitures pouvaient consulter les offres sur Amazon, mais ne pouvaient pas finaliser leur achat sur le site. Cependant, grâce à ce partenariat avec Hyundai, l’assistant virtuel d’Amazon, Alexa, sera intégré aux modèles de voitures à partir de 2025.

Bien que ce plan d’Amazon implique la collaboration des concessionnaires, les ventes directes aux clients se sont développées ces dernières années aux États-Unis, notamment grâce à Tesla et d’autres constructeurs de véhicules électriques qui contournent les concessionnaires traditionnels. Des constructeurs tels que Ford cherchent également à profiter de la commercialisation des véhicules électriques pour réduire leur dépendance à l’égard des concessionnaires, qui finissent par augmenter le coût des véhicules.

Lire aussi :   Inversion des fonctions de Guillaume Arnal et Mohammed Jabri chez Aramisauto