Installation d’une usine de batteries au Portugal envisagée par CALB

Léo

calb

Le Portugal, qui possède d’importantes réserves de lithium, pourrait bientôt voir l’installation d’une usine de batteries pour véhicules électriques. Le fabricant chinois CALB a soumis une demande aux autorités locales en ce sens.

Un fabricant chinois prévoit d’installer une usine de batteries électriques au Portugal

Le fabricant chinois CALB a décidé d’établir une usine de production de batteries électriques au lithium à Sines, située à une centaine de kilomètres au sud de Lisbonne, selon l’Agence portugaise pour l’environnement (Apa), qui a été contactée par l’AFP.

Cette usine, dont l’objectif est de répondre à la demande croissante des clients de l’industrie automobile, devrait être opérationnelle d’ici la fin de l’année 2025. Un document publié sur le site de l’Apa précise que CALB vise à satisfaire principalement les besoins de l’industrie automobile.

Une consultation publique sur ce projet, qui devrait initialement avoir une capacité de 15 GWh, est en cours jusqu’au 29 février 2024.

Un investissement de deux milliards d’euros pour la construction de l’usine

Le projet de CALB Europe comprend la construction de cinq bâtiments et la création de quelque 1 800 emplois directs. Selon les médias portugais, cet investissement s’élève à deux milliards d’euros. Le Portugal est connu pour détenir les principales réserves de lithium en Europe.

L’Apa a déjà donné son accord, sous certaines conditions, à deux projets d’exploitation minière de lithium dans le nord du pays, bien que cela soit contesté par des ONG écologistes et une partie de la population locale.

Le lithium, tout comme le cobalt ou le nickel, est un métal essentiel à la fabrication des batteries électriques, qui joueront un rôle clé dans la transition énergétique en remplaçant les moteurs thermiques des voitures. (avec AFP)

Lire aussi :   L'automobile mieux préparée aux problèmes d'approvisionnement en mer Rouge durant la crise.