Investissement de plus d’un milliard de livres prévu par Nissan au Royaume-Uni

Léo

nissan investissement industrie royaume-uni

Le constructeur automobile japonais Nissan prévoit d’investir plus d’un milliard de livres (1,15 milliard d’euros) dans son usine de Sunderland, au nord-est du Royaume-Uni. L’objectif est d’y fabriquer deux nouveaux modèles de voitures électriques, d’après le Financial Times. Cette annonce devrait être faite le vendredi 24 novembre 2023.

Nissan prévoit de produire deux nouveaux modèles électriques au Royaume-Uni

Selon le Financial Times, Nissan s’apprête à annoncer la production de deux nouveaux modèles électriques dans son usine britannique, avec un investissement dépassant un milliard de livres sterling (1,15 milliard d’euros). Cette décision aurait été soutenue par des subventions du gouvernement britannique, qui se chiffrent en centaines de millions de livres.

Le Premier ministre Rishi Sunak se rendra donc à Sunderland le vendredi 24 novembre 2023 pour cette annonce, qui sera faite par le PDG de Nissan, Makoto Uchida. Un porte-parole de Nissan a refusé de commenter les rumeurs entourant cette décision.

Engagements importants dans l’industrie automobile au Royaume-Uni en 2023

Lors de la déclaration budgétaire d’automne le 22 novembre 2023, le ministre des Finances Jeremy Hunt a alloué 4,5 milliards de livres sterling d’aides pour des secteurs industriels stratégiques, dont l’automobile. Le Royaume-Uni souhaite renforcer sa position dans la course mondiale vers l’électrification de l’automobile, en pleine transition énergétique.

En septembre 2023, le constructeur automobile allemand BMW avait également annoncé un investissement de plus de 600 millions de livres sterling (700 millions d’euros) pour l’électrification des Mini au Royaume-Uni. L’objectif est d’avoir une production entièrement électrique dans l’usine d’Oxford d’ici 2030.

Selon les médias britanniques, le gouvernement britannique aurait apporté 75 millions de livres sterling de financement. (source : AFP)

Lire aussi :   Réduction d'effectifs envisagée par Valeo