La Thaïlande deviendra-t-elle la principale destination pour le lithium ?

Léo

lithium gisement Thaïlande

La découverte d’un important gisement de lithium en Thaïlande, d’une capacité de près de 15 millions de tonnes, représente un avantage considérable pour le pays. Cette ressource permettrait à la Thaïlande de jouer un rôle incontournable dans la compétition mondiale pour la production de batteries, étant donné que le lithium est une matière première très recherchée.

La Thaïlande découvre une réserve de lithium de 15 millions de tonnes, renforçant son rôle dans la transition énergétique

La Thaïlande a récemment fait une découverte majeure avec la mise au jour d’une réserve de lithium estimée à environ 15 millions de tonnes. Ce gisement positionne le pays comme l’un des principaux détenteurs mondiaux de ce minerai clé dans la transition énergétique, a annoncé Rudklao Intawong Suwankiri, porte-parole adjointe du gouvernement, lors d’une interview télévisée. Situé dans la province de Phang Nga, dans le sud du pays, près de l’île touristique de Phuket, ce gisement est estimé à 14,8 millions de tonnes.

Cette découverte offre à la Thaïlande une opportunité unique de devenir indépendante dans la production de batteries pour les véhicules électriques, a déclaré Rudklao Intawong Suwankiri. Cependant, il faudra du temps pour déterminer la quantité exacte de lithium qui pourra être exploitée.

Une réserve qui place la Thaïlande en troisième position mondiale

Avec cette réserve de lithium, la Thaïlande se positionne en troisième place mondiale, derrière la Bolivie (23 millions de tonnes) et l’Argentine (20 millions de tonnes). Ces deux pays détiennent près de la moitié des réserves mondiales de ce métal précieux, identifié comme « critique » par la Commission européenne en 2020. En effet, le lithium est un composant essentiel des batteries utilisées dans les véhicules électriques.

Lire aussi :   Normes Euro 7 : Feu vert du Parlement européen

Le Premier ministre actuel, Srettha Thavisin, en poste depuis août 2023, est déterminé à accélérer la transition de la Thaïlande vers les véhicules électriques. La Thaïlande est déjà un important centre de production automobile et la construction d’une nouvelle usine à Rayong, dans l’est du pays, par le géant chinois BYD, témoigne de l’intérêt croissant pour les véhicules électriques en Asie du Sud-Est. BYD prévoit de produire ses premiers véhicules électriques cette année dans cette usine, qui sera la première du genre dans la région. (source : AFP)