Le gouvernement n’avait pas vu le couac dans le leasing social !

Léo

incohérence des décrets pour l

L’incohérence entre plusieurs décrets rendra impossible l’attribution complète de l’aide de l’État, qui est annoncée à hauteur de 13 000 euros. Cette situation est expliquée par La Maison de l’Automobile.

Un bug majeur découvert dans le dispositif de leasing social

Une récente étude des dossiers de financement a mis en lumière un problème de grande ampleur dans le mécanisme du leasing social. Il s’avère que les premières 20 000 demandes sont basées sur une aide de 13 000 euros, incluant le bonus automobile actuellement en vigueur. Cependant, cette situation pose un problème car le décret précisant les montants de ce bonus pour l’année 2024 n’a pas encore été publié.

Un décret manquant qui perturbe le fonctionnement du leasing social

L’absence de ce décret crée une incompatibilité dans les décrets déjà parus concernant le leasing social. Cela signifie que les dossiers de financement qui se fondent sur le bonus automobile de 2023 risquent d’être invalidés, ce qui pourrait entraîner des conséquences importantes pour les demandeurs. Il est donc crucial que le gouvernement prenne rapidement des mesures pour résoudre ce problème et assurer une transition fluide vers le bonus de 2024.

Lire aussi :   L'automobile mieux préparée aux problèmes d'approvisionnement en mer Rouge durant la crise.