Northvolt reçoit une aide allemande autorisée par Bruxelles

Léo

Northvolt

La Commission européenne a autorisé le gouvernement allemand à soutenir la construction d’une usine de batteries par Northvolt, en réponse aux subventions américaines. Cette initiative représente la première mise en œuvre du dispositif de soutien adopté en mars 2023.

Northvolt bénéficie d’un plan de soutien public de l’Allemagne pour son usine de batteries

La Commission européenne a accordé son approbation, le lundi 8 janvier 2023, au plan de soutien public de l’Allemagne en faveur de Northvolt, fabricant de batteries pour véhicules électriques. Cette entreprise suédoise, considérée comme un équipementier, recevra une subvention de 700 millions d’euros, accompagnée d’une garantie de 202 millions d’euros.

Cette aide financière vise à encourager Northvolt à établir sa prochaine installation industrielle en Allemagne. Il s’agit de la première aide accordée par Bruxelles dans le cadre d’un mécanisme de l’UE mis en place en mars 2023 pour éviter le détournement de projets d’investissement européens vers les États-Unis. Margrethe Vestager, commissaire à la Concurrence, a expliqué que cette initiative répondait à l’Inflation reduction act (IRA) mis en place par l’administration américaine afin de soutenir l’industrie verte et les usines américaines, avec un plan d’aide de 370 milliards de dollars.

Pour rappel, Northvolt avait annoncé en mai 2023 son intention de construire une usine géante à Heide, à une centaine de kilomètres de Hambourg, grâce au soutien financier promis par Berlin. Cependant, après plusieurs mois d’incertitudes, l’entreprise suédoise menaçait de déplacer son investissement aux États-Unis.

Assurer la sécurité stratégique de l’Europe

Dans le but d’éviter ce déplacement, la Commission européenne a préféré permettre à l’Allemagne de verser une aide équivalente afin que l’investissement se réalise sur le sol allemand. Selon Margrethe Vestager, cette aide incitera l’entreprise à développer ses installations de production et sa technologie en Europe. Robert Habeck, ministre allemand de l’Économie, a souligné l’importance de l’implantation d’une partie de la production des industries essentielles du futur sur le sol européen, afin d’assurer une sécurité stratégique en matière d’économie.

Lire aussi :   Les particuliers bénéficieront d'un bonus écologique de 4 000 euros, tandis que les entreprises ne bénéficieront plus de ce bonus.

Northvolt, en tant qu’industriel scandinave, a également annoncé en novembre avoir développé une nouvelle technologie de batteries sodium-ion, qui nécessite moins de métaux stratégiques et réduira ainsi la dépendance envers la Chine.

Le site de production de Northvolt, situé près des côtes de la mer du Nord, sera approvisionné en électricité décarbonée provenant de parcs éoliens géants. La production commencera en 2026 et atteindra sa pleine capacité en 2029. Le projet prévoit également le recrutement de 3 000 personnes et une capacité annuelle de 60 GWh, permettant d’équiper entre 800 000 et un million de véhicules électriques par an, en fonction de la taille de la batterie. (avec AFP)