Suppression de 178 postes dans l’usine de Poitiers d’Autoliv

Léo

Autoliv suppressions de postes

La majorité des 320 emplois que l’équipementier souhaite supprimer en France sont situés à Chiré-en-Montreuil (86), près de Poitiers. Le plan d’Autoliv prévoit également une diminution des effectifs à Gournay-en-Bray (76), à Pont-de-Buis (29) et à Survilliers (95).

Autoliv supprime 320 postes en France en raison d’un marché automobile restreint

L’équipementier automobile suédo-américain Autoliv a annoncé la suppression de 320 postes en France, dont 178 dans la Vienne, suite à un marché automobile restreint en Europe depuis la pandémie de Covid-19. Les négociations du plan social ont débuté le 6 novembre 2023 entre les représentants du personnel et la direction.

Les 248 salariés de l’usine Autoliv IsoDelta à Chiré-en-Montreuil (86), spécialisée dans la fabrication de volants de voitures, se disent « dégoûtés » selon le délégué syndical CFDT Dominique Poireau.

La CFDT, syndicat majoritaire, souhaite réduire au maximum le nombre de licenciements et négocier au mieux les modalités pour ceux qui seront impactés. Dominique Poireau déplore également les « dommages collatéraux » sur plusieurs PME sous-traitantes.

Transfert d’activités vers les pays à bas coûts

Dominique Poireau accuse Autoliv de promettre plus de dividendes aux actionnaires en réduisant les charges par une réduction d’effectifs. Il regrette également le transfert d’activités de plus en plus important en Tunisie, où une usine est déjà en place, en licenciant les salariés des pays à hauts coûts de production pour faire travailler des salariés dans des pays à bas coûts.

Les autres usines françaises d’Autoliv concernées par le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) se situent à Gournay-en-Bray (76), Pont-de-Buis (29) et Survilliers (95).

Lire aussi :   Normes Euro 7 : insatisfaction générale

En juillet 2023, Autoliv avait annoncé la suppression de 8 000 postes dans le monde (11 % de ses effectifs totaux), en particulier en Europe, afin de réduire ses coûts face à l’inflation. Au premier semestre 2023, le chiffre d’affaires mondial d’Autoliv a augmenté de 22 % à 5,1 milliards de dollars, mais son bénéfice net a chuté de 21 % à 127 millions. (avec AFP)