Bases posées par la Csiam pour l’éco-organisme de recyclage des véhicules hors d’usage

Léo

Csiam Recycler mon véhicule gestion des VHU constructeurs

Le 16 janvier 2024, la chambre syndicale des constructeurs a créé « Recycler mon véhicule », une association présidée par Vincent Salimon (BMW Group), dans le but de devenir le premier éco-organisme spécialisé dans la gestion des véhicules hors d’usage (VHU). La Csiam souhaite ainsi promouvoir cette nouvelle initiative.

Création de l’association Recycler mon véhicule pour la gestion des véhicules hors d’usage

La Chambre syndicale internationale de l’automobile et du motocycle (Csiam) a annoncé la création du premier éco-organisme dédié à la gestion des véhicules hors d’usage (VHU). L’association loi 1901 Recycler mon véhicule a été lancée lors d’une réunion des membres de l’organisation le 16 janvier 2024. Son objectif est d’obtenir prochainement l’agrément en tant qu’éco-organisme afin de permettre aux constructeurs membres de répondre à leurs obligations en matière de Responsabilité élargie du producteur (REP), conformément à la loi Agec en vigueur depuis le 1er janvier 2024.

Élection de Vincent Salimon en tant que président de l’association

Lors de la première assemblée générale de l’association, qui s’est tenue le 16 janvier 2024, Vincent Salimon, président du directoire de BMW Group France, a été élu président de Recycler mon véhicule. Il sera accompagné dans ses nouvelles fonctions par un bureau composé d’Edouard Lotthé de BRP en tant que vice-président secrétaire, de Laurent Schmautz de Kawasaki en tant que vice-président trésorier, de Marc Meurer de Porsche en tant que vice-président, et d’Yves Pasquier-Desvignes de Volvo Cars en tant que vice-président.

L’association a également défini ses missions, qui comprennent la promotion de l’écoconception et la prolongation de la durée de vie des véhicules, le soutien aux acteurs de la filière VHU, la participation à des projets de collecte et de traitement des matériaux, ainsi que la promotion du recyclage et de la valorisation des matériaux. Il est important de noter que les groupes Renault, Stellantis et Volkswagen ont opté pour un système de gestion individuel. Selon Vincent Salimon, cette initiative s’inscrit dans les engagements environnementaux de l’association et vise des objectifs ambitieux en termes de collecte, de traitement et de recyclage des VHU. La collaboration avec l’État et les acteurs de la filière permettra de mettre en place un cadre solide et efficace pour la gestion des déchets et la préservation de l’environnement.

Lire aussi :   Les flottes : Découvrez les pépites du secteur