Electra réalise une levée de fonds record

Léo

Electra

La start-up française Electra, leader dans le domaine de la recharge ultrarapide, a réussi à collecter un montant record de 304 millions d’euros. Cette levée de fonds représente la plus grande opération jamais réalisée en France dans le secteur de la recharge.

Electra réalise une levée de fonds record de 304 millions d’euros pour étendre son réseau de stations de recharge

La société française Electra continue son expansion en Europe avec une nouvelle levée de fonds impressionnante. Cette fois-ci, l’entreprise a réussi à récolter un montant record de 304 millions d’euros, ce qui en fait la deuxième plus importante levée de fonds d’Europe et la plus importante jamais réalisée en France par un acteur de la recharge.

Depuis sa création, Electra connaît une croissance constante et cette dernière levée de fonds vient s’ajouter à un total de près de 600 millions d’euros récoltés en seulement trois ans. Ces fonds permettront à Electra de poursuivre son implantation dans d’autres pays et d’étendre son réseau de stations de recharge. L’objectif est d’implanter 2 200 nouvelles stations à travers l’Europe d’ici à 2030, ce qui correspond à 15 000 points de charge. Aurélien de Meaux, cofondateur et directeur général d’Electra, affirme que cette levée de fonds va permettre à l’entreprise de devenir l’un des leaders de la recharge rapide en Europe.

Une levée de fonds menée par un gestionnaire de fonds de pension néerlandais

La levée de fonds d’Electra a été menée par le gestionnaire de fonds de pension néerlandais PGGM, qui fait partie des plus importants gestionnaires d’actifs européens. Selon Dennis van Alphen, directeur des investissements en infrastructures chez PGGM, Electra bénéficie d’un excellent management et occupe une position solide sur un marché en pleine croissance en Europe.

Lire aussi :   BNP Paribas Mobility : Thierry Laborde vise un milliard d'euros de revenus supplémentaires

De plus, les investisseurs historiques d’Electra ont également renouvelé leur confiance dans l’entreprise française. Parmi ces investisseurs figurent Eurazeo, RIVE Private Investment, le groupe SNCF via 574 Invest et Serena. La Bpifrance fait également son entrée au capital d’Electra par le biais de son fonds Large Venture. D’autres acteurs, tels que Chopard, la RATP Capital Innovation, la Caisse des Dépôts et Consignations/Banque des Territoires, l’Ademe Investissement, Eiffel Investment Group, RGreen Invest, FRST, Allianz, Altarea et l’EIP pour la Suisse, ont également apporté leur soutien à Electra.

Electra est déjà présent dans huit pays, avec près de 1 000 points de charge déployés. Les bornes de recharge sont situées dans les grandes agglomérations, sur des parkings de supermarchés, de restaurants, d’hôtels, sur des aires d’autoroutes et des parkings publics. La société a même ouvert la première station de recharge dans un aéroport, à Toulouse Blagnac. Avec près de 100 000 sessions de recharge par mois, Electra enregistre un volume de recharge impressionnant. L’entreprise compte également une équipe de 180 experts, dont 40 ingénieurs informatiques.