En France, Lynk&Co déploie son système d’autopartage

Léo

Lynk&Co autopartage

L’entreprise Lynk&Co, déjà présente dans d’autres pays européens, lance son service d’autopartage en France. Les possesseurs et les locataires du modèle 01 de cette marque sino-suédoise peuvent désormais proposer leur véhicule à la location, à un tarif qu’ils auront déterminé.

Lynk&Co lance son service d’autopartage en France

La marque automobile Lynk&Co a annoncé le 14 novembre 2023 le lancement de son service d’autopartage en France, dans le but d’optimiser l’utilisation de ses véhicules. Les propriétaires et les abonnés de la 01 pourront désormais louer ou sous-louer leur voiture lorsqu’ils ne l’utilisent pas, en fixant le tarif de location. Cette initiative permettra aux clients de la marque appartenant à Geely de financer tout ou partie de leur abonnement mensuel.

Alain Visser, PDG de Lynk & Co, déclare : « Le partage de voitures n’est pas qu’un service mais un engagement en faveur de la durabilité. C’est notre manière de révolutionner l’essence même de la possession d’une voiture, en ouvrant la voie à un avenir plus durable et inclusif. » La marque sino-suédoise précise que chaque 01 est déjà équipée de la technologie d’autopartage et que les réservations et les transactions se font via une application. Lynk&Co assure également une assurance complète pour les véhicules partagés.

Un service d’autopartage déjà populaire en Europe

Il est à noter que ce service est déjà disponible dans d’autres pays européens. Depuis son lancement jusqu’en octobre 2023, les voitures Lynk&Co ont été partagées pendant un total de 1,5 million d’heures, soit 18 000 partages de 01 au total. Selon la marque sino-suédoise, 16 % de ses clients BtoC utilisent activement l’autopartage et les réservations de véhicules ont augmenté de 136 % au cours des douze derniers mois.

Lire aussi :   Le défi de l'électrification pour Petit Forestier

Les utilisateurs ont la possibilité de fixer leur tarif de location. Lynk&Co a constaté que le tarif le plus bas se trouvait en Suède, avec une location à partir de 9 euros/heure, tandis que le tarif le plus élevé était de 30 euros/heure en Italie. Selon la marque, tous les utilisateurs de son service ont gagné un total de 850 000 euros en partageant leur véhicule.