Flitter ajoute l’assurance au service de covoiturage Citygo

Léo

citygo devient partenaire de flitter

Dans le cadre d’un partenariat inédit avec Flitter, la plateforme de covoiturage propose des solutions d’assurance automobile à ses membres. Cette initiative permet à Citygo de fidéliser sa communauté de conducteurs en leur offrant un avantage supplémentaire.

Citygo lance une offre d’assurance en partenariat avec Flitter

Depuis fin janvier 2024, la plateforme de covoiturage Citygo a lancé une offre d’assurance en partenariat avec Flitter, une start-up française spécialisée dans l’assurtech. Les conducteurs peuvent désormais souscrire à une assurance au kilomètre directement depuis l’application Citygo. En seulement quinze étapes, ils peuvent obtenir un devis. Franck Cazenave, directeur du développement de Citygo, rapporte que plus de 500 demandes ont été reçues en trois jours, et certains membres sont déjà devenus clients de Flitter.

Une relation crédible entre Citygo et Flitter

Une analyse montre que les conducteurs inscrits sur la plateforme de covoiturage ne sont généralement pas de gros rouleurs, avec 69% d’entre eux parcourant moins de 20 000 km par an. Chez Flitter, le kilométrage moyen déclaré est d’environ 9 000 km. De plus, les lieux de domiciliation des utilisateurs sont similaires, avec une majorité des assurés de Flitter vivant en zone périurbaine, tandis que Citygo a émergé en banlieue parisienne. La direction de Citygo ne communique pas d’objectif volumétrique, mais la plateforme touchera une commission en tant qu’apporteur d’affaires.

Jérémy Steinberg, fondateur de Flitter, s’est engagé à doubler le portefeuille de clients de son entreprise, visant 60 000 clients d’ici fin 2024. Avec un ratio d’un à dix entre la base installée de Flitter et la communauté de Citygo, le courtier en assurance peut donc espérer bénéficier grandement de ce partenariat.

Lire aussi :   Le CEO Car Caring, Laurent Latour, affirme que les travailleurs peuvent nous solliciter même à leur domicile.

Citygo ne compte pas s’arrêter là et prévoit d’autres annonces dans les mois à venir. Après avoir réduit de moitié le montant de la prime annuelle d’assurance grâce à ce partenariat, la plateforme se concentre désormais sur l’entretien automobile. Elle prévoit de signer un contrat similaire avec une enseigne spécialisée et envisage également une solution de carnet d’entretien dématérialisé.

Enfin, Citygo souhaite étendre son activité à d’autres grandes villes, avec Lyon et Lille en tête de liste. La technologie joue un rôle clé dans le métier de mise en relation, selon l’entreprise.