Gestion de leads VO et VDL : Locomotive accélère

Léo

Locomotive accélère dans le secteur du VO

La startup parisienne spécialisée dans les solutions de gestion des prospects continue de se développer dans le secteur de la distribution automobile. Depuis quelques mois, Locomotive engage une démarche active auprès des concessionnaires de voitures d’occasion et de véhicules de loisir.

Locomotive s’impose dans le paysage des éditeurs français grâce à son offre de gestion de leads

En octobre dernier, lors du salon Equip Auto Lyon, la société Locomotive a partagé un stand avec KeplerVO, démontrant ainsi son intégration progressive dans le paysage des éditeurs français. En travaillant avec environ 300 concessions, Locomotive commence à attirer l’attention des distributeurs de voitures d’occasion, un segment devenant stratégique pour l’entreprise.

Cet été, en 2023, Locomotive a testé une solution dédiée à ce profil d’utilisateurs. Suite au succès rencontré, les cadres de l’entreprise ont pris la décision de commercialiser plus largement cette solution auprès des négociants. Selon Corentin Poret, co-fondateur de Locomotive, leur solution prend en compte les leads provenant de toutes les sources d’infomédiaires et a la faculté d’initier une conversation personnalisée avec le prospect pour recueillir des informations clés.

Cette réactivité semble appréciée par les consommateurs, avec des taux de transformation significativement améliorés chez les revendeurs de voitures d’occasion équipés de la solution Locomotive. Cette amélioration influence la perception dès le début du parcours d’achat et conduit à de meilleurs avis partagés sur Google, contribuant à une spirale positive pour les points de vente.

Le succès de Locomotive auprès des distributeurs de véhicules de loisirs et des acteurs du recyclage

L’outil conversationnel de Locomotive permet d’échanger par SMS avec les clients, sans prétendre se substituer aux commerciaux, mais en les assistant au quotidien. Dans un environnement en constante évolution, les entreprises cherchent à adopter une approche plus hybride dans leur relation avec les clients, et Locomotive accompagne ces entreprises dans ce sens.

Lire aussi :   Beev lève des fonds supplémentaires pour électrifier les flottes

Les données collectées sont ensuite agrégées, permettant à l’utilisateur de l’interface Locomotive d’analyser son client sous tous les aspects, quel que soit le canal de communication utilisé. Afin d’améliorer l’efficacité du système, la jeune entreprise parisienne a déjà établi des partenariats avec la plupart des éditeurs DMS et CMS du marché, dont KeplerVO et Spider VO, ainsi qu’avec des outils métier tels que Datacar ou MécaPlanning.

Outre les revendeurs de voitures d’occasion, près de 50 distributeurs de véhicules de loisirs, représentant environ 10% des acteurs du secteur, font désormais confiance à Locomotive. Des enseignes telles que Socodim, ADS Loisirs et Opale Evasion sont parmi les partenaires de l’entreprise, qui bénéficie également d’un partenariat avec leur syndicat professionnel.

En 2023, Locomotive prévoit de dépasser le million d’euros de chiffre d’affaires grâce à ses abonnements, dont 70% proviendront du secteur automobile. Selon Corentin Poret, leur grille tarifaire est transparente, sans frais additionnels et sans engagement, offrant ainsi une qualité de prestation qui assure un filet de sécurité. L’éditeur entrevoit également un relais de croissance durable grâce à la confiance des acteurs du recyclage. Avant la fin de l’année 2023, Locomotive aura déployé ses solutions dans l’ensemble du réseau Careco, tandis que les partenaires Indra rallongent progressivement la liste. Pour Corentin Poret, la réactivité sera un facteur différenciant pour ces acteurs.