L’augmentation de la consommation d’E85 se poursuit.

Léo

La consommation de Superéthanol-E85 a augmenté de 5 % en 2023, après une année record en 2022. ©Collective du bioéthanol

La consommation de Superéthanol-E85 a connu une hausse record en 2022, et a encore augmenté de 5% en 2023. Ce biocarburant continue d’attirer grâce à son aspect financier avantageux, mais la conversion des véhicules avec des boîtiers a diminué significativement.

L’E85 : une consommation en progression malgré tout

Selon les chiffres de la Collective du bioéthanol, la consommation de l’E85 a continué à augmenter en 2023, avec une progression de 5%. Bien que cette croissance soit moins importante que celle enregistrée en 2022 (+83%), elle reste dans la bonne direction. Parallèlement, les immatriculations de véhicules flex-E85 ont atteint un chiffre record de 40 000 unités, dont 96% sont des Ford.

Un coût stabilisé et une accessibilité croissante

La progression constante de l’E85 s’explique en partie par une accessibilité de plus en plus forte. En effet, 39% des stations-services en France (soit 3 600 stations) proposent désormais ce carburant. De plus, 276 nouvelles stations ont été ajoutées sur la carte en 2023. Sylvain Demoures, secrétaire général du SNPAA, souligne que cette progression est observée chez tous les distributeurs. Pour faciliter la recherche de stations distribuant l’E85, l’application « Mes Stations E85 » a été téléchargée 11 000 fois l’an dernier, portant le total à 160 000 téléchargements.

Concernant le prix, la Collective du bioéthanol est optimiste : l’E85 devrait se stabiliser autour de 0,90 euro/L tout au long de l’année 2024, après être passé sous la barre d’un euro le litre. Sylvain Demoures souligne également que l’E85 permet une économie nette de 35% par rapport à l’E10, en prenant en compte sa surconsommation de 25%. De plus, la fiscalité de l’E85 reste plus de cinq fois inférieure à celle des autres carburants, à 11,89 centimes d’euros par litre.

Lire aussi :   Dédales réglementaires : Les automobilistes perdus

Une diminution significative des installations de boîtiers de conversion

Malgré la progression de l’E85, une nuance doit être apportée : le nombre d’installations de boîtiers de conversion à l’E85 a fortement chuté en 2023. La Collective du bioéthanol annonce une hausse de 23% du parc flex-E85, passant de 301 000 à 371 000 véhicules, soit une augmentation de 70 000 unités. Cependant, seuls 40 000 véhicules flex-E85 ont été immatriculés, ce qui signifie qu’il y a eu environ 30 000 installations de boîtiers. Cela représente une baisse de 65% par rapport à 2022, où 85 000 boîtiers avaient été installés.

Jérôme Loubert, directeur commercial de FlexFuel Energy Development, affirme que malgré cette baisse, les deux dernières années ont dépassé les attentes et prévoit une reprise en 2024. Il souligne que 67% des automobilistes ayant converti leur voiture à l’E85 ont équipé leur second véhicule ou le suivant, ce qui démontre le succès du produit selon lui.

Enfin, la Collective du bioéthanol met en avant la réussite du SP95-E10, qui a atteint une part de marché record de 60,2% sur les essences en décembre 2023. Il y a 10 ans, cette part de marché était de 29%. Le SP95-E10 est disponible dans 76% des stations-services en France.