Le secteur des flottes pris de court par la fin du bonus

Léo

Bonus écologique 2024

Le marché des flottes a été surpris par l’annonce soudaine du gouvernement de supprimer le bonus pour les entreprises. Cette décision est considérée comme brutale et en contradiction avec le dispositif du score environnemental. Malgré tout, certains tentent de relativiser la situation.

Le gouvernement supprime le bonus écologique pour les entreprises

Le gouvernement a annoncé la suppression du bonus écologique pour les entreprises qui achètent ou louent des voitures particulières électriques. Cette décision, inscrite dans le projet de loi de Finances 2024, entraîne la disparition de cette prime, qui s’élevait à 3 000 euros pour les modèles facturés moins de 47 000 euros.

Cette mesure s’inscrit dans le cadre d’une redistribution des cartes et vise à réajuster les avantages fiscaux liés à l’achat de véhicules électriques.

Impact sur le secteur des flottes

Cette suppression du bonus écologique pour les entreprises a pris de court le secteur des flottes. En effet, de nombreuses entreprises avaient basé leur stratégie d’achat sur cette prime, qui leur permettait de réduire les coûts et de favoriser la transition vers une mobilité plus respectueuse de l’environnement.

Cette décision du gouvernement risque donc d’avoir un impact significatif sur les plans d’investissement des entreprises et pourrait remettre en question leurs objectifs de transition écologique. Les acteurs du secteur des flottes devront rapidement s’adapter à cette nouvelle donne et trouver des solutions alternatives pour promouvoir l’adoption de véhicules électriques au sein de leurs parcs automobiles.

Lire aussi :   Les flottes : Découvrez les pépites du secteur