Plus de 2 000 points de charge ultrarapide seront déployés sur les parkings de McDonald’s France.

Léo

plus de 2 000 points de charge ultrarapide seront déployés

D’ici 2025, les conducteurs de voitures électriques pourront recharger leur véhicule dans 700 restaurants McDonald’s en France. La filiale d’EDF, Izivia, prévoit de déployer 2 000 bornes de recharge d’une puissance de 150 kW.

McDonald’s France prévoit d’équiper 700 de ses restaurants de bornes de recharge ultrarapide d’ici 2025

McDonald’s France s’engage à installer des stations de recharge ultrarapide dans 700 de ses restaurants d’ici 2025, ce qui représente 45,5 % de ses établissements en France. Cette initiative fait suite à la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM), qui exige que d’ici 2025, les entreprises disposant de parkings privés de plus de 20 places équipent au moins 5 % de leur capacité totale en bornes de recharge.

Izivia et le fonds Siloé Infrastructures déploieront 2 000 points de recharge ultrarapide

Izivia, en partenariat avec le fonds Siloé Infrastructures géré par Crédit Mutuel Impact, prévoit de déployer 2 000 points de recharge ultrarapide. Ces équipements offriront principalement une puissance de 150 kW, permettant de recharger un véhicule électrique à 80 % de son autonomie en seulement 20 minutes. Ces bornes se classent ainsi parmi les dix plus rapides du pays.

Le tarif des recharges sera attractif et l’accès aux bornes sera facilité pour tous les utilisateurs. Les paiements pourront être effectués par carte bancaire, pass Izivia, badge d’un autre opérateur, application Izivia ou QR code.

Grâce à ce projet, McDonald’s France et Izivia contribueront significativement à la densification du réseau de recharge ultrarapide, assurant une couverture étendue du territoire. Christelle Vives, directrice générale d’Izivia, explique : « Avec ce nouveau réseau, Izivia confirme son ambition de devenir un leader de la recharge rapide, pour le bénéfice de tous les conducteurs de véhicules électriques, non seulement dans les grandes villes, mais en garantissant une couverture nationale. Soutenir la transition vers une mobilité plus propre est au cœur de notre vision, dans le but de contribuer à un avenir neutre en CO2 ».

Lire aussi :   Partenariat européen entre Arval et BYD