Réorientation de l’approche d’Uptogo pour les annonces de VO

Léo

Uptogo se réinvente

Suite à l’échec de sa collaboration avec Horyzon, Uptogo réévalue sa stratégie. L’entreprise spécialisée dans l’infomédiation souhaite désormais tirer profit de son expertise en matière de données pour repenser son rôle dans la diffusion des offres de voitures d’occasion.

Uptogo se réinvente en tant que plateforme pour les passionnés d’automobiles haut de gamme

L’année 2023 a été mouvementée pour Didier Le Quemener et Amaury Peyrot, les cofondateurs de la société Uptogo. Après avoir collaboré pendant un an avec le groupe Horyzon, ils ont décidé de reprendre leur indépendance. Uptogo a ainsi pu redéfinir sa stratégie et se concentrer sur son rôle d’infomédiaire spécialisé dans les voitures d’occasion vendues par des professionnels.

Dans cette optique, Uptogo capitalisera sur sa base de données pour proposer un service de qualité à ses utilisateurs. La plateforme sera repensée pour offrir une meilleure expérience utilisateur et permettre une promotion plus efficace des annonces. Didier Le Quemener explique : « Nous pourrons déterminer des audiences et cibler les bonnes personnes pour nos vendeurs de voitures d’occasion. Le volume d’annonces aura moins d’importance que leur qualité intrinsèque. »

Une levée de fonds en discussion

Pendant que Didier Le Quemener se concentre sur la stratégie commerciale, Amaury Peyrot se charge des aspects technologiques. Il améliore le module de réalisation des vidéos de présentation des voitures et explore l’utilisation de l’intelligence artificielle pour le détourage automatique des photos. Uptogo attire également de nouveaux investisseurs privés qui pourraient apporter un soutien financier important dans les prochaines semaines.

En attendant cette levée de fonds, Uptogo continue d’exercer son activité d’agence digitale et rencontre de nouveaux clients. Ces nouveaux contrats permettent de maintenir les équipes en place et de financer les activités de la société.

Lire aussi :   Le CEO Car Caring, Laurent Latour, affirme que les travailleurs peuvent nous solliciter même à leur domicile.