Audi France en bonne voie vers le succès

Léo

Marc Ouayoun Audi France

Audi France se concentre sur sa transformation malgré la fin positive de l’exercice 2023. Marc Ouayoun, directeur général de la marque, fait le point sur les progrès du plan stratégique Pole26 et l’offensive produits à venir, avec le Q6 e-tron en tête.

Audi : Résilience et perspectives prometteuses pour 2023

Avec une augmentation de 15 % de ses immatriculations à fin novembre 2023, Audi fait preuve d’une grande résilience sur le marché de l’automobile. Selon Marc Ouayoun, directeur général d’Audi France, la marque devrait terminer l’année avec près de 50 000 exemplaires, grâce à un mois de décembre prometteur avec près de 5 000 unités attendues.

Tous les canaux de vente sont porteurs pour Audi, avec une hausse de 16,4 % pour les particuliers, 16,1 % pour les sociétés et 12,3 % pour les loueurs longue durée.

Une transformation réussie grâce au plan Pole 26

Mais l’essentiel réside ailleurs pour le directeur général. En effet, la marque est en pleine transformation grâce au plan Pole 26, spécifique à la filiale française, qui a été présenté il y a moins d’un an et qui commence déjà à porter ses fruits.

Le taux des contrats d’entretien sur le parc roulant Audi est passé de 12 % en 2022 à 19 % en 2023, avec l’objectif d’atteindre 25 % d’ici 2006. L’activité des véhicules d’occasion du réseau Audi est également en hausse, avec 36 % des VO Audi passés par le réseau en 2023, contre 25 % en 2022. L’objectif pour 2026 est d’atteindre 50 %.

Le déploiement des standards ARE (Audi Retail Expérience) est plus rapide que prévu, avec 66 % du réseau qui répond déjà à ces standards aujourd’hui. D’ici la fin de l’année 2024, tous les concessionnaires Audi devraient les adopter, soit avec deux ans d’avance. L’installation des bornes de recharge dans le réseau progresse également rapidement.

Lire aussi :   Le développement d'Emil Frey France dans le deux-roues se poursuit.

Une gamme renouvelée et une électrification accélérée

En ce qui concerne les produits, Audi prévoit de lancer au minimum une nouveauté par trimestre à partir de mi-2024. La cadence va donc être soutenue, avec le Q6 e-tron en tête, dont la marque espère livrer 1 700 exemplaires en 2024.

Plus largement, toute la gamme d’Audi sera renouvelée dans les mois à venir, ce qui replacera la marque en position de leader, selon Marc Ouayoun. En plus des véhicules hybrides rechargeables, l’électrification de la marque va s’accélérer dans les années à venir, avec pour objectif de ne lancer, à partir de 2026-2027, que des nouveautés à batteries en Europe.

Audi vise ainsi un taux de pénétration de 50 % pour les modèles électriques en 2027, contre 8,9 % actuellement. Les ventes de véhicules électriques pour Audi augmentent déjà de 54,5 %, avec 3 952 immatriculations à fin novembre 2023. Le Q4 e-tron est la locomotive de cette croissance, avec 2 746 unités immatriculées, dont 1 459 pour le Q4 (+86,1 %) et 1 287 pour sa variante Sportback (+42,5 %).

Les commandes du Q4 e-tron ont doublé depuis septembre, notamment grâce à son éligibilité au nouveau bonus 2024. Les professionnels représentent 75 % des ventes de ce modèle. Les véhicules hybrides rechargeables se vendent également très bien, avec une augmentation de 71,9 % (9 604 unités).

L’année 2024 s’annonce donc plus soutenue pour Audi, d’autant plus que la marque dispose encore de 15 000 commandes en attente en France. Cependant, Marc Ouayoun anticipe un marché global plus difficile, avec une guerre des prix plus intense à prévoir, notamment en raison de portefeuilles qui se sont considérablement réduits en 2023 et qui ne pourront plus soutenir le marché.

Lire aussi :   Projet de future usine de batteries à Shanghai : Tesla lance sa nouvelle initiative