Ralentissement des ventes de véhicules électriques en Allemagne

Léo

allemagne marché volkswagen mercedes véhicules électriques

En Allemagne, les ventes de voitures électriques et hybrides rechargeables ont diminué en 2023 en raison de l’inflation et de la fin des subventions gouvernementales à l’achat. Cependant, Volkswagen, Mercedes-Benz et Audi restent les leaders du marché mondial.

Hausse significative des immatriculations de voitures neuves en Allemagne en 2023

Selon le rapport de l’Agence fédérale pour l’automobile (KBA), un total de 2 844 609 voitures neuves ont été immatriculées en Allemagne en 2023, ce qui représente une augmentation de 7,3 % par rapport à l’année précédente. Cette augmentation est plus importante que celle enregistrée en 2022, où les immatriculations n’avaient augmenté que de 1,1 %.

Une entrave à l’essor du parc électrique

Le gouvernement allemand, dirigé par le chancelier Olaf Scholz, a pris la décision de mettre fin brutalement aux bonus gouvernementaux appliqués aux voitures hybrides dès le début de l’année 2023, puis aux véhicules électriques commerciaux en septembre 2023. Cette décision a entraîné une diminution des ventes de ces modèles sur le principal marché automobile d’Europe. Par exemple, les immatriculations d’hybrides rechargeables ont chuté de 52 %. Cette baisse des ventes n’a pas été compensée par une hausse significative des voitures 100 % électriques, qui ont connu une augmentation modérée de 11 %, alors qu’elles avaient augmenté d’un tiers l’année précédente. En France, par exemple, la hausse des ventes de voitures électriques est de 47 %. Les voitures électriques ont représenté 18,4 % des nouvelles immatriculations.

En revanche, les voitures à essence ont connu une augmentation des ventes, avec près de 979 000 voitures vendues, soit une hausse de 13 % par rapport à l’année précédente. Même les ventes de voitures diesel ont légèrement augmenté de 3 %, après plusieurs années de baisse régulière.

Lire aussi :   Dévoilement de l'état-major d'Ampere

Les décisions gouvernementales ont-elles plombé le marché de l’électrique en Allemagne, l’un des pays d’Europe occidentale les plus touchés par l’inflation due à la guerre en Ukraine et à la flambée des prix de l’énergie, ce qui pèse sur le pouvoir d’achat des ménages ?

Pas de surprise en 2023

Comme attendu, le top trois des constructeurs automobiles en Allemagne reste inchangé par rapport à l’année précédente. Volkswagen arrive en tête avec 519 089 voitures vendues, soit une augmentation de 7,9 % par rapport à 2022. Mercedes-Benz occupe la deuxième place avec 277 352 immatriculations, soit une amélioration de 13,7 % par rapport à l’année précédente, suivi d’Audi avec 246 880 mises à la route, soit une augmentation de 15,7 % par rapport à l’année précédente.

Comment sera 2024 ?

La fin de l’année 2023 a été particulièrement difficile pour le secteur automobile, avec une baisse de 39 % des nouvelles immatriculations de véhicules électriques et hybrides en novembre par rapport à l’année précédente, et une baisse de 58 % en décembre. Cette baisse est due à la fin du programme d’aides à l’achat pour les particuliers souhaitant acquérir un véhicule électrique. Malheureusement, l’année 2024 ne s’annonce pas meilleure, avec l’arrêt brusque des subventions qui entraînera une baisse des nouvelles immatriculations électriques cette année, selon Constantin Gall, du cabinet EY.

Le segment électrique avait permis au marché automobile de se redresser en 2022, après des années difficiles après la pandémie de Covid-19 et les pénuries de composants automobiles. Cependant, les voitures électriques et hybrides ne parviendront pas à être un moteur de croissance cette année, selon Constantin Gall, qui prédit une stagnation pour l’ensemble du marché automobile. Il est même probable que les acheteurs se tournent en masse vers les modèles à essence ou diesel, moins chers.

Lire aussi :   Crise en mer Rouge bloque Tesla et Volvo

« L’objectif du gouvernement de mettre environ 15 millions de voitures électriques sur les routes allemandes d’ici 2030 est devenu totalement illusoire après la fin des subventions », affirme l’expert. Actuellement, l’Allemagne compte un peu plus d’un million de véhicules 100 % électriques en circulation, et il faudrait que 90 % des voitures vendues dans les années à venir soient électriques pour atteindre cet objectif, selon les experts.

Le bilan annuel du marché automobile reste positif par rapport à 2022, selon la fédération du secteur VDA, mais il reste en deçà du niveau d’avant la crise de la Covid-19, lorsque 3,6 millions de voitures ont été vendues en 2019. (avec AFP)