La recharge communautaire pour voiture électrique cherche encore son modèle

Léo

recharge communautaire véhicule électrique borne de recharge wattpark shargy plug inn renault volkswagen

Selon Enedis, il y a près d’un million de bornes de recharge pour véhicules électriques installées chez les particuliers. Certaines entreprises souhaitent maintenant les rendre accessibles à un plus grand nombre de personnes, en les intégrant dans leurs infrastructures.

Un réseau alternatif de recharge pour les véhicules électriques

De nombreuses entreprises ont tenté de créer un Airbnb de la recharge pour les véhicules électriques, mais elles ont toutes échoué à surmonter les obstacles d’un modèle économique viable. Pourtant, l’idée semble intéressante : avec près d’un million de points de recharge privés en France, selon Enedis, ce réseau représente une excellente alternative aux bornes publiques. Cependant, sa mise en œuvre pratique est beaucoup plus complexe que prévue.

Des petites entreprises comme Wattpark, Recharge Plus et des filiales de grands groupes comme Plug-Inn de Renault ont tenté de briser la frontière entre la recharge publique et la recharge privée. Bertrand Lepage, cofondateur de Wattpark, explique que leur objectif est de construire un réseau alternatif où les utilisateurs de bornes de recharge peuvent maximiser leur utilisation avec ceux qui en ont besoin, peu importe leur localisation. En effet, bien que près de 88% des recharges de voitures électriques soient effectuées à domicile, il existe un besoin de recharges d’appoint qui ne peut pas être satisfait par les bornes publiques.

Les défis d’un modèle économique viable

Cependant, malgré la simplicité apparente du concept, plusieurs entreprises ont échoué dans leurs tentatives. Par exemple, Shargy, une application de recharge entre particuliers lancée par Volkswagen en avril 2023, a récemment fermé ses portes. Bertrand Lepage explique que l’échec de cette plateforme et d’autres similaires est dû à leur volonté de s’adresser à tous les particuliers, ce qui a créé des conflits entre les propriétaires de bornes et les utilisateurs.

Lire aussi :   TotalEnergies célèbre 1 000 bornes ultra-rapides pour la recharge en France

Wattpark se concentre uniquement sur la recharge communautaire via son propre réseau de bornes de recharge. Cela leur permet de maîtriser le processus et d’offrir la meilleure expérience possible à leurs clients, notamment en termes de paiement et de fiabilité des informations sur la consommation. Selon Bertrand Lepage, il est difficile, voire impossible, de survivre en se contentant de prendre des commissions sur la recharge après avoir mis en relation les propriétaires de bornes et les conducteurs de voitures électriques.

Wattpark a donc décidé de fabriquer ses propres bornes de recharge et propose un écosystème complet comprenant l’outil de recharge communautaire, l’application et le matériel nécessaire. L’entreprise a même industrialisé sa production de bornes dans une usine en Gironde avec pour objectif de produire 100 000 bornes par an.

Le potentiel de la recharge communautaire dans les entreprises

Cependant, le partage de bornes de recharge entre particuliers continue de faire face à de nombreuses difficultés. Par exemple, les copropriétés ne donnent pas accès à leur parking privé pour des raisons de sécurité et de vandalisme, ce qui exclut déjà 50% des Français de ce service. Pour les maisons individuelles, la faible puissance des bornes de recharge à domicile et le temps d’attente nécessaire pour une recharge complète rendent ce service peu attrayant.

C’est pourquoi la recharge communautaire semble trouver son meilleur potentiel dans les parkings d’entreprises. Wattpark propose déjà ses bornes de recharge aux entreprises, qui peuvent les mettre à disposition de leurs employés et même les ouvrir au public à certaines heures pour maximiser leur utilisation. Cette configuration résout la plupart des problèmes liés au partage de bornes, car les conducteurs peuvent vaquer à leurs occupations pendant la recharge, qui est souvent plus rapide que sur les bornes résidentielles.

Lire aussi :   Nomination de Franck Oniga comme directeur général de Sofinco

En conclusion, bien que le modèle de la recharge communautaire pour les véhicules électriques présente des défis importants, il semble trouver son succès dans le contexte des entreprises. Wattpark a su maîtriser ce modèle en proposant un écosystème complet avec ses propres bornes de recharge, ce qui lui permet de garantir une expérience optimale pour ses clients.