Le bien-être des travailleurs et son lien croissant avec la mobilité

Léo

alphabet ifop étude actifs trajet domicile travail

Le septième baromètre d’Alphabet France, réalisé en collaboration avec l’Ifop, étudie les déplacements domicile-travail. Cette étude met en évidence l’évolution de l’utilisation des véhicules électriques ainsi que l’importance accordée par les actifs aux avantages offerts par les employeurs en termes de mobilité, qui contribuent à améliorer leur qualité de vie.

Les actifs français et leur utilisation de la voiture pour les trajets domicile-travail

Selon une étude réalisée par l’Ifop pour le compte d’Alphabet France, malgré l’augmentation record des coûts de l’essence et de l’électricité cette année, 75 % des actifs français utilisent une voiture pour leurs trajets domicile-travail. Ce chiffre est en ligne avec la tendance observée depuis 2018, qui oscille autour de 74 %.

Pour un nombre croissant d’actifs, soit 29 % contre 24 % en 2022, la mobilité liée à leur déplacement professionnel a un impact négatif sur leur qualité de vie et leurs conditions de travail. La principale source de désagrément est la perte de temps, qui concerne 65 % des actifs interrogés.

En outre, 73 % des actifs affirment que les conditions de déplacement pour le trajet domicile-travail influencent leur choix de postuler ou de rester dans une entreprise. De même, 72 % indiquent que l’accès à des solutions de mobilité joue un rôle dans leur décision, en particulier chez les jeunes de moins de 35 ans, qui sont 81 % à le penser.

Les mesures prises par les entreprises pour leurs actifs

Selon l’étude, 56 % des actifs déclarent bénéficier d’au moins une solution de mobilité proposée par leur entreprise. Pour 60 % d’entre eux, l’économie financière est le principal avantage, un chiffre en nette augmentation par rapport à 2020 (43 %). Le confort et le bien-être sont également mentionnés par un quart des actifs, tout comme la réduction du temps de trajet. En revanche, seulement 19 % estiment que cela contribue à réduire la pollution.

Lire aussi :   Belle année 2023 pour Driiveme : une réussite à souligner

En ce qui concerne les solutions de mobilité, 26 % des personnes interrogées bénéficient du remboursement partiel des titres de transports en commun, contre 24 % en 2022. Il s’agit de la solution la plus courante proposée par les entreprises et utilisée par les travailleurs pour faciliter leur mobilité.

Enfin, 11 % des sondés affirment bénéficier d’un budget ou d’un forfait mobilité durable.

La préférence pour la voiture dans les déplacements domicile-travail

Comme mentionné précédemment, 75 % des actifs français utilisent leur voiture pour se rendre au travail. Parmi eux, 46 % sont toujours seuls, tandis que 29 % ont déjà pratiqué ou pratiquent le covoiturage.

En ce qui concerne l’accès à un véhicule de fonction ou de service fourni par leur employeur, 9 % des actifs en bénéficient, soit moins qu’en 2022 (11 %). Parmi ces personnes, 21 % sont équipées d’une voiture électrique ou hybride. Parmi celles qui utilisent des voitures électriques ou hybrides rechargeables, 88 % ont accès à des solutions de recharge fournies par leur entreprise. 68 % disposent d’une borne de recharge sur leur lieu de travail, 33 % à leur domicile, et 17 % possèdent une carte pour recharger leur véhicule sur les bornes publiques.

Enfin, 16 % des personnes se déplaçant en voiture pour se rendre au travail bénéficient d’un remboursement des frais kilométriques, une solution très appréciée. Il s’agit de la deuxième aide proposée par les entreprises et utilisée par les travailleurs pour faciliter leur mobilité, et c’est également la plus souhaitée. En effet, 40 % des personnes interrogées aimeraient que leur entreprise propose cette prise en charge ou qu’elle continue à le faire.

Lire aussi :   Julien Honnart quitte quotidiennement BlaBlaCar

Ces résultats confirment la préférence des actifs français pour les déplacements en voiture, ou du moins la nécessité qu’ils ont de les utiliser.