Les hybrides cartonnent en Europe tandis que les véhicules électriques patinent

Léo

part de marché VE

En février 2024, le marché automobile européen a enregistré une croissance de 10,1 % par rapport à l’année précédente, avec un total de 883 608 unités vendues. La part de marché des voitures électriques est restée stable à 12 %, tandis que les véhicules hybrides ont progressé de 24,7 % sur un an.

Reprise du marché automobile en Europe en février 2024

En février 2024, le secteur automobile européen affiche une reprise significative par rapport à la même période l’année précédente, marquée par des pénuries de semi-conducteurs. Selon les données de l’Association des constructeurs européens (ACEA), les immatriculations de voitures électriques dans l’Union européenne ont augmenté de 9% par rapport à l’année précédente, atteignant 106 187 unités. De manière générale, le marché automobile dans son ensemble a enregistré une hausse de 10,1%, avec 883 608 unités vendues.

Les voitures hybrides en pleine croissance

Les voitures hybrides ont été les grandes gagnantes de cette reprise, enregistrant une croissance de 24,7% avec 255 511 unités vendues. Elles représentent désormais 28,9% du marché, se rapprochant de plus en plus des voitures à essence qui détiennent une part de marché de 35,5% avec 313 821 unités vendues, soit une augmentation de 6,1%. Les constructeurs automobiles ont renforcé leur offre en voitures hybrides et électriques en vue de l’interdiction des voitures à moteur thermique en Europe en 2035.

En revanche, les ventes de voitures diesel continuent de baisser, avec 113 891 unités vendues en février 2024, soit une diminution de 5,1%. Elles représentent désormais 12,9% du marché, malgré un léger rebond en Allemagne.

Lire aussi :   Changements dans les plateformes : les bases essentielles

Progression des ventes de voitures neuves en Europe

Le marché des voitures neuves a également connu une progression en Europe, avec une hausse de 5,4% en Allemagne, 13% en France, 12,8% en Italie et 9,9% en Espagne. Le groupe Stellantis a particulièrement bénéficié de cette croissance, avec 172 268 voitures vendues, soit une augmentation de 12% et une part de marché de 19,5%. Volkswagen affiche également une progression, avec 228 886 unités vendues et une part de marché de 25,9%, tandis que le groupe Renault voit sa part de marché reculer à 10,4%. Toyota enregistre une nette progression de 16,8% et se positionne à égalité avec Hyundai-Kia, avec une part de marché de 7,8%.

Avec AFP