Tommaso Pardi, expert de Gerpisa, met en garde contre le report de la date butoir de 2035

Léo

Updated on:

Tommaso Pardi et voiture électrique

Les industriels et les politiques sont de plus en plus inquiets car les objectifs du Green Deal ne sont pas atteints. Tommaso Pardi, économiste et chercheur au CNRS, souligne les difficultés rencontrées par l’industrie automobile face à une Commission européenne en difficulté.

L’avenir de l’interdiction des véhicules thermiques en 2035 en question

Selon Tommaso Pardi, expert de l’automobile, l’interdiction de vente des véhicules thermiques en 2035 en Union européenne pourrait être remise en question en fonction des résultats des prochaines élections européennes. Une possible alliance entre le PPE et d’autres partis populistes pourrait influencer cette décision. Les élections américaines, notamment la réélection de Joe Biden, joueront également un rôle crucial dans la stratégie d’électrification du pays.

Impact des élections sur les politiques automobiles

Les prochaines élections européennes pourraient changer la donne concernant l’interdiction des véhicules thermiques en 2035. Une nouvelle majorité européenne, potentiellement composée d’une alliance entre le PPE et d’autres partis populistes, pourrait remettre en question cette mesure. De plus, les résultats des élections américaines auront un impact sur la stratégie d’électrification du pays.

Lire aussi :   L'intégration des émissions de particules des pneus dans la norme Euro 7 est saluée par Michelin.