Electric Test Days : le salon repart en tournée nationale

Léo

Electric Test Days

Le salon Electric Test Days revient en France pour sa cinquième édition, offrant la possibilité au public d’essayer les nouvelles voitures électriques. Suite au succès de l’année précédente, sept dates ont été programmées en collaboration avec les concessionnaires et les constructeurs locaux.

Electric Test Days : la tournée annuelle dévoilée

La société Make a Move s’apprête à lancer la nouvelle édition de son salon Electric Test Days, un événement itinérant visant à promouvoir les voitures électriques en permettant aux consommateurs de tester les derniers modèles. Cette année, la tournée débutera à Bordeaux le 7 avril 2024, pour ensuite passer par Nantes, Rouen, Paris, Lille, Angers et Toulouse, avec des dates spécifiques à chaque ville.

Yann Azran, directeur général de Make a Move, évoque la possibilité d’étendre la tournée vers le Sud, illustrant ainsi l’ambition de l’organisation de toucher un public plus large à travers la France.

Dispositif élargi pour une expérience enrichie

Le salon Electric Test Days continue de s’appuyer sur des partenariats solides avec les distributeurs automobiles et les constructeurs. Sur la première date à Bordeaux, plusieurs groupes tels qu’EdenAuto, Sipa, DBF, De Boussac, BPM et Tesla seront présents pour mettre en avant leurs modèles électriques.

La stratégie de Make a Move vise à offrir une expérience complète aux visiteurs, avec la possibilité de tester les véhicules sur la route. Les concessionnaires se mobilisent pour proposer un large éventail de marques lors de chaque étape de la tournée, dans le but de répondre aux attentes des consommateurs intéressés par la mobilité électrique.

En plus des voitures exposées, des partenariats avec des spécialistes de la recharge permettront aux visiteurs de découvrir les solutions de recharge disponibles localement. Cette approche plus diversifiée devrait enrichir l’expérience des participants et renforcer l’attrait de l’événement Electric Test Days.

Lire aussi :   Carsup exporte sa conciergerie de véhicules de luxe à Londres